Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
NOUS FAISONS UN CLIN D'OEIL À LA FONDATION COROMANDEL QUI NOUS SOUTIENT POUR TOUS NOS PROGRAMMES DEPUIS TANT D'ANNÉES. NOUS SOMMES ICI À SUNBEAM PRIMARY SCHOOL AUX PORTES DU DÉSERT DU THAR AU RAJASTHAN ET NOUS LUI TÉMOIGNONS DE TOUTE NOTRE GRATITUDE. ECOLES DE LA TERRE LE 8 OCTOBRE 2018

lundi 28 septembre 2015

7ème/th FLASH - FESTIVAL INFOS PHOTOS 2015 - ECOLES DE LA TERRE *** ECOLE SUJATA - GAYA DISTRICT IN BIHAR - FRANÇAIS/ENGLISH




Français/French

 
L'école de Sujata est la petite sœur de l'école de Camijuli, la première née du Bihar que nous vous présentions dans ce Blog le 8 juillet 2015. Nous sommes au mois  d'avril 2001 lorsque Sujata, 2 mois après l'inauguration de Camijuli, ouvre ses portes dans le petit village de Baiju Bigha.  Cela fait bientôt 15 ans ! Le temps passe, les années scolaires aussi et les enfants grandissent !

 
Le nom de Sujata nous rappelle une belle et douce histoire dans la philosophie bouddhiste. Après une longue diète que le Bouddha s'imposa longuement, une jeune fille du nom de Sujata lui apparut. Au bord de la mort, il accepta la bouillie et le gâteau de riz  que la jeune fille lui tendit. Le Bouddha considéra que la mortification n'était pas une bonne solution et commença dès lors son apprentissage de la méditation.

 
Près de 300 élèves provenant de 6 villages aux alentours de l'école fréquentent l'établissement de Sujata. L'école est bien organisée et assure l'enseignement jusqu'au niveau de classe 8.


Comme pour notre école de Saraswati, le bâtiment scolaire de Sujata nous est mis à disposition par le gouvernement local. Étant donné la proximité de Bodhgaya, le prix des terrains est inabordable à Baiju Bigha. Seule une donation d'un propriétaire local nous permettrait d'envisager la construction d'une école.

 
Le développement de la zone suburbaine de Gaya - Bodhgaya a comme conséquence une amélioration socio-économique des villages; et parmi eux, les villages qui entourent Baiju Bigha. Nous devons dès à présent parler avec le gouvernement local afin d'assurer une meilleure qualité de l'enseignement public pour les nombreux villages environnants.

 
Chers Amis, merci beaucoup de nous suivre. Aujourd'hui nous avons, comme jamais, besoin de nouvelles ressources afin de maintenir nos programmes et consolider nos résultats.

 
Chaleureuses pensées et amitié à Vous toutes et tous. Martial Salamolard pour ECOLES DE LA TERRE


English/Anglais

 
The school of Sujata is the little sister of Camijuli School, the first-born in Bihar we presented you on 8 July 2015. We are in the month of April 2001 when Sujata, 2 months after the inauguration of Camijuli, was opening its doors in the small village of Baiju Bigha; for nearly 15 years now ! Time is flying, school years have flown and children grow up and mature.


The name of Sujata remember us a nice and sweet story in Buddhist philosophy.  After a long fasting of the Buddha a young girl with the name of Sujata approached him. Near death he accepted the porridge and the rice pudding that the young girl gave him. The Buddha thoughts that mortification was not a good solution and he began his learning and training in meditation.


Some 300 students attend the school of Sujata; they come from 6 surrounding villages. The programs are well organized and they ensure teaching until grade level 8.

 
As with our Saraswati school, the building of Sujata is provided by local government. In the surrounding of Bodhgaya the price of lands is unaffordable. If a property owner gave us a land only then we could build a school.


The development of the suburban area of Gaya - Bodhgaya can lead a socio-economic amelioration; the villages in the surrounding of Baiju Bigha could benefit of this development. We have as from now to contact local government with the aim to ensure good quality of public system of education for the numerous surrounding villages.


Dear friends, thanks a lot for staying with us throughout this period of schools presentation. Today more than ever we need new adequate resources to maintain our educational and social programs and to consolidate achieved results.


With all our friendship and warmest thoughts. Martial Salamolard on behalf of ECOLES DE LA TERRE