Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
NOUS FAISONS UN CLIN D'OEIL À LA FONDATION COROMANDEL QUI NOUS SOUTIENT POUR TOUS NOS PROGRAMMES DEPUIS TANT D'ANNÉES. NOUS SOMMES ICI À SUNBEAM PRIMARY SCHOOL AUX PORTES DU DÉSERT DU THAR AU RAJASTHAN ET NOUS LUI TÉMOIGNONS DE TOUTE NOTRE GRATITUDE. ECOLES DE LA TERRE LE 8 OCTOBRE 2018

mardi 30 juin 2015

1er/st FLASH - FESTIVAL INFOS-PHOTOS 2015 - ECOLES DE LA TERRE *** ÉCOLE MUSKAN À DELHI - MUSKAN SCHOOL IN DELHI



 Français/French

L'école MUSKAN est née au mois de novembre 2008. Elle porte le nom de MUSKAN en souvenir d'une petite fille brûlée vive, que nous avions en vain tenté de sauver au printemps de cette même année. Nous décidions d'appeler la future école du bidonville par son nom, MUSKAN !


Cette école se situe dans le bidonville de Dichaon Kalan, un arrondissement à l'est de Delhi, la capitale de l'Inde. Elle est formée de 3 petits établissements satellites : [1] l'école de jour de Dichaon Kalan [2] les classes "d'Appui scolaire" de Dichaon Kalan [3] les classes "d'Appui scolaire" de Jai Vihar, un quartier voisin de Dichaon Kalan.

  
Pour cette période scolaire 2015-2016, Muskan school compte un total de 209 élèves répartis dans ces 3 antennes. Six professeurs, sous la houlette d'Ashvini Mishra,  y assurent l'enseignement obligatoire et gratuit.


Merci pour votre précieuse attention. Chaleureuses pensées et amitiés à Vous toutes et tous. Martial Salamolard pour ECOLES DE LA TERRE

English/Anglais

MUSKAN school has been inaugurated in November 2008. The name of the school is MUSKAN in memory of a baby girl who was burnt alive in her house in February of the same year; we were trying, in vain, to save her. We decided to call the future slum's school by her name, MUSKAN !


This school is located in the slum of Dichaon Kalan, a north-east neighbourhood of Delhi, the capital city of India. Muskan school consists of 3 small institutions : [1] the day school of Dichaon Kalan [2] the Follow up classes of Dichaon Kalan [3] the Follow up classes of Jai Vihar, a neighbouring community of Dichaon Kalan.

  
For the school year 2015-2016 Muskan school has an adequate number of 209 students who are assigned to the 3 local satellites.  Six teachers, under the leadership of Ashvini Mishra, are ensuring compulsory and free education.

  
Thank you very much for your time and your attention. With loving thoughts to You all. Martial Salamolard on behalf of ECOLES DE LA TERRE


lundi 29 juin 2015

ECOLES DE LA TERRE À LA FÊTE DE LA MUSIQUE 2015 À GENÈVE





Depuis le printemps 2005 Ecoles de la Terre installe et anime un "stand restauration" lors de cette manifestation genevoise incontournable.


Grâce à Elsa, infatigable organisatrice d'une équipe de plus de 40 personnes qu'elle réunit à chaque fois, Ecoles de la Terre peut compter sur de substantielles ressources afin de financer ses programmes d'éducation en Inde.


L'enthousiasme de ce groupe de bénévoles fervents et diligents, gratifié par une météo favorable, a contribué à la réussite de cet événement. Nous remercions toutes celles et ceux qui, sous la baguette d'Elsa, contribuent au développement de nos actions.

  
Merci également à tous les amis qui nous ont rendu visite au stand d'Ecoles de la Terre. Avec notre profonde gratitude et nos pensées les plus chaleureuses … Amitiés.


Martial Salamolard pour ECOLES DE LA TERRE


lundi 15 juin 2015

ECOLES DE LA TERRE est à la FÊTE DE LA MUSIQUE - AU VILLAGE DES ASSOCIATIONS - GENÈVE RIVE DROITE - PARC BEAULIEU - LES 19-20-21 JUIN 2015

 
 Nous serons au Stand N° 45 - Sur la Rive droite - au Parc Beaulieu !


Le programme complet : www.fetedelamusique.ch


Merci de votre visite !

Amitiés à Toutes et Tous,

Martial pour ECOLES DE LA TERRE

samedi 6 juin 2015

LES TROIS PARADOXES DE LA GÉOPOLITIQUE DE L'EAU !



Cet exposé est tiré d'une conférence pédagogique sur le thème de "la géopolitique" de l'eau organisée par l'Agence Adour-Garonne, Toulouse, France, en avril 2012.

 
Le premier  " De l'eau, la terre n'en manque pas; et pourtant certaines régions, pour ne pas dire certains pays, en sont tout simplement privés. Les variations climatiques expliquent cette situation. Les pays situés au nord de notre hémisphère bénéficient d'une ressource abondante, alors que ceux qui sont situés dans les zones arides souffrent du manque d'eau. Mais il faut aussi tenir compte des niveaux de richesses et de développement. Parmi les pays qui disposent d'une ressource en eau limitée ceux qui sont les plus pauvres sont aussi confrontés aux situations les plus dramatiques.

 
Le deuxième  L'eau peut être à l'origine de tensions entre pays riverains mais elle est aussi facteur de paix et de collaboration. Où existe-t-il des conflits liés à l'eau ? On les trouve principalement en Afrique et au Moyen Orient; mais des tensions existent aussi dans les autres continents, en Europe, en Amérique et en Asie. Ces tensions apparaissent lorsque des pays voisins doivent pour satisfaire leurs besoins et nourrir leur population puiser l'eau dans un même fleuve ou une même nappe souterraine. Ces tensions peuvent-elles aboutir à des guerres ? La réponse est moins aisée qu'il n'y paraît, même si certains spécialistes n'hésitent pas à parler de guerre de l'eau. D'autres exemples montrent que ces problèmes de partage de la ressources en eau conduisent les pays à collaborer ensemble.


Le troisième  L'eau est source de vie, mais l'eau tue des millions de personnes chaque année. Dans nos pays, l'eau est facteur essentiel pour notre bien-être, notre hygiène et notre confort quotidien. Mais ce qui est vrai pour les pays les plus développés ne l'est pas pour les pauvres. Chaque année l'eau provoque la mort de 13 millions de personnes dans le monde; choléra, typhus, bilharzie, paludisme. Ces maladies sont transmises par des microbes ou des parasites présents dans l'eau. Elles font toujours des ravages dans les pays les plus pauvres de la planète. 13 millions de morts chaque année, c'est bien plus que la seconde guerre mondiale qui fut le conflit le plus meurtrier qu'ait jamais connu l'humanité. "

 
Mais, le droit à l'eau potable et à l'assainissement est un droit de l'homme essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l'exercice de tous les droits de l'homme. Résolution de l'ONU du 28 juillet 2010.

 
Rapporté par Martial Salamolard
pour ECOLES DE LA TERRE


Les photos : [1] www.monsieur.bareilles.free.fr - [2] www.ecolesdelaterre.ch - [3] www.iero.org - [4] www.commons.wikimedia.org - [5] www.lanouvellerepublique.fr - [6] www.diocese-annecy.fr - Merci à Tous !