Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
NOUS FAISONS UN CLIN D'OEIL À LA FONDATION COROMANDEL QUI NOUS SOUTIENT POUR TOUS NOS PROGRAMMES DEPUIS TANT D'ANNÉES. NOUS SOMMES ICI À SUNBEAM PRIMARY SCHOOL AUX PORTES DU DÉSERT DU THAR AU RAJASTHAN ET NOUS LUI TÉMOIGNONS DE TOUTE NOTRE GRATITUDE. ECOLES DE LA TERRE LE 8 OCTOBRE 2018

mercredi 19 août 2009

LA PLANÈTE VERTE ET BLEUE DES ENFANTS

"ECOLES DE LA TERRE" SOUHAITE À VOUS TOUTES ET TOUS UN MERVEILLEUX ÉTÉ 2009 ET VOUS LIVRE DANS CE BLOG QUELQUES PENSÉES QUI LUI SONT TRÈS CHÈRES.

Nous vous proposons 3 modestes chapitres de notre "Livre" en construction; un "Livre" destiné à offrir notre état d'esprit dans lequel nous nous trouvons quand nous travaillons avec et pour les enfants nécessiteux d'Ecoles de la Terre.

Ce Livre n'a pas encore de "Titre"; il pourrait être "DIS-TOI BIEN QUE .... SI TU VEUX !"



LE PREMIER CHAPITRE POURRAIT S'INTITULER "PENSE UN MONDE MEILLEUR ..."

"Qui que tu sois, ferme tes yeux et pense très fort avec ton coeur ! Élève-toi jusqu'au dessus de ta "planète verte et bleue" ! Perçois ta Terre et ses larges espaces d'utopie qui pourraient se fondre dans ta respiration ! "



Ton souffle sera le compagnon de ta réalité de tous les instants. Emmène avec Toi, dans la conscience de ton entre-monde, des Enfants !
"


"Invite les plus pauvres, les plus démunis, les plus déshérités. Pense aux sourires qu'ils peuvent te donner ! Et davantage encore, pense aux regards qu'ils pourraient t'offrir, si tu pouvais les rencontrer. Fais donc comme si tel était le cas ! Demeure le plus longtemps possible avec Eux, suspendu dans ton havre de perception du monde ! Vis ce moment comme une prière !"


"Ta prière sera forte et belle quand tu chanteras aux alentours de ta compassion pour les Enfants de la terre ! Cette terre qui est à la fois au fond de Toi et au bout de toi-même; cette Terre qui est au-delà de ta conscience sans limite. Cette terre déjà aimée, que tu ne pourras qu'aimer encore et encore ! Cette terre que tu vis, que tu vivras, puisqu'elle accueille ton corps; cette terre qui recevra tes cendres !"


"Juste après ta prière, et quelques profondes respirations, tu redescendras sur terre et tu signeras, au fond de Toi-même, cette expérience ! Tu la feras Tienne ! Tu seras le témoignage de l'énigme d'un bout de temps du monde ! Tu pourras refaire cet aller-retour autant de fois que tu le voudras. Entre chacun de ces aller-retour, tu te diras tout haut, au fond de Toi-même, que tu aimes les enfants du monde !


"Alors peut-être, tu pourras articuler ta Thora, ton Evangile.Tu pourras communiquer tes Sutras, ta Bagawa Githa ! Tu pourras débiter ta Bible, ton Coran ! Tu pourras déclamer tous les beaux élans de l'Humanité ! Alors seulement, tu pourras ébruiter Ta Vie !
"


"Et avant toute chose, avant même de dire ces plus beaux textes du monde, tu nommeras les Enfants de la Terre ! Avec Eux, tu te diras Toi-même, tu diras ton présent, tu diras qui Tu es ! Tu seras là parmi Eux ! Tu diras ton amour pour les enfants du monde ! Tu chanteras le matin de la Vie !"


"A ce moment là, tu verras le miroir de ta vie ! Et ill n'aura besoin, dans ta nuit, ni d'éclairage, ni d'images. Il représentera paisiblement le trait d'union silencieux entre ton âme d'enfant et la conscience de tes gestes présents !"


"Au surplus, dis-Toi bien que tu n'es qu'un foetus transformé dans et par le temps. Dis-Toi aussi que le tourbillon du monde s'agite ici-bas, sur une terre porteuse d'humanité ! Dis-Toi encore que cette humanité peut, chaque jour, te rappeler que des millions et des millions d'enfants chantent et meurent sur la Terre !"




"Pense que tu es simplement là dans le monde ! Et comprends que tu es important pour les enfants qui pleurent ! Songe que tu es tout près du verbe qui dit *je t'aime au monde*; plus près du verbe qui dit *je t'aime aux enfants du monde*, à commencer par les plus déshérités !"


LE DEUXIÈME CHAPITRE POURRAIT S'APPELER "PENSE FORT LES ENFANTS DU MONDE ..."

"Ces enfants frais du jour que l'amour n'a pas le temps de voir ! Ces enfants que l'amour n'a pas le droit d'aimer ! Toutes ces saisons qui les voient émerger de ces matins de promesses éternelles, ritournelles, sentinelles, mortelles !"


"Là, où le bonheur d'une partie de la Terre s'offre des silences à faire trembler des millions de vies entières, ces vies d'une soi-disant autre partie de la Terre ! Toutes ces vies aux lentes barbaries qui n'ont d'égale misère que les vains souhaits de millions de pauvres innocents de ta minuscule planète ! Encore la Terre, toujours la Terre !"


"Beaucoup de coeurs du monde, lourds comme des enclumes, ne peuvent lever leurs yeux, fatigués d'ignorance et de misère, vers des champs de promesses diplomatiquement tenues ! Et des riches mains du monde, écorchées par des vies d'ignorance, d'avidité et de politique, ne peuvent hélas se rappeler qu'elles ont, probablement un jour, crié malheur ! Comme ces mêmes mains ne peuvent imaginer leur prochaine traversée du désert de la Vie. Comme si la terre, depuis tant de siècles, emplie de déraison à l'encontre des enfants de la souffrance, avait perdu toute sa mémoire !"


"Bien sûr que nous aimerions partager, en ces moments tragiques, des réflexions magiques qui puissent nous transporter sur l'inégalable découpe d'une montagne en forme de crèche d'enfants, noire dans la nuit, mais avec un ciel à la lointaine lumière et en espoir de terre fertile, pour tous les enfants du "monde !"


"En dépassant l'idée fausse de la douce utopie, l'espérance se transformerait en un enfantement d'amour ? La "Vie" dénoncerait une immense injustice, une odieuse déloyauté de la Terre ! Le bon grain se répandrait sur un immensurable champ d'amour ! Les semailles de la compassion se déverseraient sur la Terre ! Le partage deviendrait le seul asile possible ! Ce serait le monde des béatitudes ! Nous ne rêverions plus !"


"Alors, le désespoir et les tourments de millions, de dizaines, de centaines de millions d'enfants du monde cesseraient d'ensanglanter la chair vive de nos consciences sensibles; ces lumières intérieures, toujours prêtes à s'éteindre, mais qu'un petit rien pourraient rallumer, et offriraient ainsi à ces bourgeons de vie, le droit de pousser ! Ces bourgeons d'amour de l'arbre sur lequel nous sommes assis, sur lequel nous regardons au loin le temps du monde; ce temps du monde qui n'a d'essence que dans celui des enfants !"


LE TROISIÈME CHAPITRE POURRAIT SE BAPTISER "PENSE L'ESPOIR VRAIMENT ..."


"Ceci étant, ceci est ! Mais l'espérance est frondeuse dans la vie des enfants du monde et nombreuses sont les libertés qui traversent leur tête en coup de foudre. Au bout de leur chemin à suivre, tu pourras les apercevoir au loin ! Et tu ne pourras nier ni leur pauvreté, ni le monde qui est le tien !"



"Tu verras bien que la soupe manque à leur casserole. Tu verras encore que l'aiguille du soleil égraine leurs heures misères ! Tu verras enfin que leurs mains se détachent de leurs besoins; car ils ont brisé le moule de la nécessité à vivre ! Et en vivant toujours dans le monde qui est le tien, peut-être seras-tu le témoin vivant de leur pauvreté, de ta richesse et de votre partage !"


"Et tu verras leur front rivé vers l'horizon, guettant un nuage ! Et si quelques gouttes venaient, après l'orage, emplir une bouteille vide de leur félicité, alors oui, ils te le diraient; et tu serais l'être le plus heureux du monde !"


"Si tu pensais parfois que leurs yeux sont de grands trous vides, alors sache qu'il n'en est rien ! Au contraire, leurs yeux sont l'offrande du matin d'où jaillit le jour ! Vas donc à leur rencontre, tu verras ... ... !



" ... ... dans les prochains chapitres ... ... !"

AVEC TOUTE NOTRE AFFECTION, NOTRE AMITIÉ ET NOTRE JOIE, À VOUS TOUTES, À VOUS TOUS !




(toutes les photos ci-dessus sont celles d'ECOLES DE LA TERRE)

Un "Livre" d'ECOLES DE LA TERRE en construction !

ECOLES DE LA TERRE - CAROUGE - GENEVA - SWITZERLAND
www.ecolesdelaterre.ch


vendredi 7 août 2009

ECOLES DE LA TERRE À PALÉO FESTIVAL AVEC « FRIENDS OF INDIA » ET LA « SOCIÉTÉ INTERNATIONALE DES DROITS DE L’HOMME » - 21 AU 26 JUILLET 2009

Grace à la « Société internationale pour les droits de l’homme – www.igfm.ch » -, et notamment son vice-président pour la Suisse, Michel Baumann de Versoix, les deux associations genevoises, « Ecoles de la Terre – www.ecolesdelaterre.ch » et « Friends of India – www.friends-of-india.org » ont eu la chance d’être présents au village du « Paléo Festival » de Nyon du 21 au 26 juillet dernier.



Pour cette année 2009, l’Inde était l’invitée au « Village du Monde ». Une des six scènes du Festival – le Dôme – lui a été réservée. Ce fut un immense bonheur de « musiques » et de « curiosités culturelles » qui nous fut réservé toute la semaine durant.



En ce qui concerne notre stand, situé d’ailleurs à quelques mètres de la scène du « Dôme », nous avons eu le plaisir de construire une « école miniature en briques ». Au prix de 5 francs suisses la demi brique et 10 francs la brique entière, plus de mille festivaliers ont contribué à sa construction.



Le produit final pour « Friends of India » et « Ecoles de la Terre » se chiffre à 10'800 francs suisses, et correspond au prix de construction d’une véritable école pouvant accueillir près de 300 enfants dans une Province pauvre, comme au Tamil Nadu (le Sud de l’Inde où travaille « Friends of India ») ou au Bihar (le Nord Est de l’Inde où travaille « Ecoles de la Terre »).




A ce sujet, nous avons à cœur d’écrire ici tout le plaisir que nous avons eu de collaborer avec l’association « Friends of India » et de partager avec eux cette expérience et le succès de cette opération. Nous nous réjouissons de pouvoir renouveler une telle opération.



Nous avons également bénéficié, à notre stand, de la présence de l’Institut indien « Manas » ( www.manasorganic.org ), basé dans l’Etat du Maharastra, près de Mumbai, et spécialisé dans le développement durable au service des agriculteurs indiens. Au bénéfice de ses méthodes ayurvédiques ancestrales, nous, « Ecoles de la Terre », auront certainement recours à ses compétences et son soutien dans le cadre de l’installation et du développement de notre nouvelle « Ferme pédagogique » au Bihar, dans le district de Gaya.




Outre « Friends of India » et « Ecoles de la Terre », d’autres associations oeuvrant en Inde, étaient présentes au « Village du Monde ». Il s’agissait de :
- « Fondation Enfants-Espoir » ( www.enfants-espoir.ch )
- « Kiran, Village d’Enfants » ( www.kiranvillage.org )
- « Sangye Menla Patients Charitable Trust » ( www.medicinebuddhatrust.org )
- « Jeanamitabh » ( www.jeanamitabh.free.fr )
- « Association Julaha » (www.julaha.org )



NOTRE SLOGAN À TOUS ÉTAIT : « Unissons-nous pour une meilleure vie : éducation – environnement – société ! ». Nous avons tous vécu une riche expérience d’intérêts et de partage, dans l’ambiance festive du Paléo Festival de Nyon.
Merci encore à la « Société Internationale pour les Droits de l’Homme », Section Suisse, de nous avoir réunis sur son stand, si joliment organisé et généreusement mis à notre disposition. Nous faisons ici un clin d’œil, en guise de reconnaissance, à Michel Baumann et son équipe de la SIDH, venue de différentes parties de Suisse, pour leur belle initiative et leur immense générosité.



Merci aussi, et encore, à tous les festivaliers, avec une mention spéciale à la « Smala de Virginie », pour leur soutien, leur gentillesse et leur bonne humeur !

Martial Salamolard
avec David Zeender
Pour ECOLES DE LA TERRE