Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
NOUS DÉDIONS CETTE IMAGE À NOS SPONSORS ET DONATEURS, À NOS MARRAINES ET NOS PARRAINS, À NOS AMIES ET NOS AMIS QUI NOUS SUIVENT ET NOUS SOUTIENNENT !

dimanche 7 avril 2019

L’EXEMPLE DU BIHAR EN MATIÈRE D’ÉDUCATION



Scolarisation des enfants et suivi  scolaire jusqu’au niveau des études supérieures, formation professionnelle dans des secteurs d’activités générateurs d’emplois, formation des enseignants et suivi pédagogique, réunions et discussions bisannuelles avec les parents des élèves, création d’un comité « Action et Qualité » représentants l’ensemble des programmes ; ce sont autant de de pôles complémentaires qui font de la branche du Bihar notre exemple à suivre en la matière.

J’ai pu le vérifier lors de mon dernier séjour là-bas. À l’issue de notre réunion annuelle des branches « Ecole de la Terre » à Calcutta, les 4, 5 et 6 mars derniers, nous convenions de mettre en ligne prochainement sur le site internet indien d’Ecoles de la Terre toutes les données importantes relatives au programme « Éducation ».


Avant la fin de mon séjour en mai prochain, nous nous retrouverons tous à Delhi pour une 2ème réunion rassemblant les branches du Bengale, du Bihar, du Rajasthan, de Calcutta et de Delhi.  Ce sera l’occasion de faire le point sur mon séjour ; ce sera aussi l’heure de confirmer nos décisions de mars et l’opportunité de valider nos projets en cours.


Notre organisation tient compte à la fois des particularités de chaque région, de ses points forts, mais encore de la nécessité de travailler ensemble dans un esprit de corps et d’entraide.


À vous Toutes et Tous je souhaite un agréable printemps.


Martial pour ECOLES DE LA TERRE


jeudi 4 avril 2019

LE PROGRAMME EDUCATION AU BIHAR ? WHAOU !



Depuis plus de 20 ans Ecoles de la Terre développe en Inde ses programmes de soutien dans des régions pauvres, la région des îles des Sundarbans au sud de l’Etat de l’Ouest Bengale et la ville de Calcutta, les districts de Gaya et de Rothas de l’Etat fédéré du Bihar, le désert du Thar dans le district de Jaisalmer de l’Etat du Rajasthan et enfin la ville de Delhi capitale de l’Inde.

 
Pour chacun de ces 3 Etats fédérés, de même que pour les 2 grandes métropoles, nous tenons compte de leurs particularités et de leurs caractéristiques. Aujourd’hui c’est du Bihar dont nous souhaitons parler.


Le Bihar est sans aucun doute l’une des régions les plus nécessiteuses de l’Inde en matière d’éducation. Cet Etat fédéré fortement rural souffre d’un manque récurrent d’infrastructures scolaires, notamment dans ses endroits les plus éloignés. Ecoles de la Terre s’est efforcé de se déplacer dans les campagnes du district de Gaya pour offrir à un grand nombre de villages un programme scolaire complet assurant ainsi les programmes d’enseignement jusqu’au niveau du collège.


Parlant de collège, notre intention bien arrêtée est d’en construire un premier dans le courant de cette année 2019. Nous en parlons depuis quelques années déjà mais le manque de moyens financiers nous a malheureusement freinés dans ce conséquent projet. Nous disposons aujourd’hui de quelques pistes nous laissant clairement espérer l’ouverture des premières classes pour l’exercice 2020-2021.


Notre toute première école du Bihar, celle de Camijuli, ouvrait ses portes il y a plus de 18 ans. Dès lors nous n’avons cessé de recevoir toujours plus d’enfants, élargissant notre territoire d’accueil. Ainsi sont nées les écoles de Sujata, de Jolibigha, de Saraswati, de Willi Vidyalay ; en parallèle des centres d’apprentissage ont été créés, à Baiju Bigha, à Gaya, à Itra, à Nain Bigha, à Kosla. Il nous a paru essentiel d’offrir, principalement à l’intention des filles, une structure de formation professionnelle dans un certain nombre de métiers pourvoyeurs d’emplois, comme ceux du textile, de l’artisanat et de l’informatique.


Depuis plus de 10 ans notre seule structure Ecoles de la Terre au Bihar scolarise en moyenne pour chaque période, ou année scolaire, plus de 3'000 élèves et apprenties, constituant ainsi au fil du temps un terreau de l’éducation pour cette population jeune de la campagne biharie.


Avec nos chaleureuses pensées.


Martial Salamolard pour ECOLES DE LA TERRE



mercredi 3 avril 2019

LA FÊTE À L’ÉCOLE DE WILLY VIDYALAYA




Sous sa formule actuelle Willy Vidyalay est notre dernière école construite au Bihar. Avant 2011 nous organisions un simple suivi scolaire pour les enfants de 6 petits villages de cette région du district de Gaya, Bihar, India. Ils sont aujourd’hui près de 250 à suivre leur scolarisation régulière à Willy Vidyalay. Les noms de ces villages sonnent "bon" l’accent du coin ; Kosla, Sarvodaypuri, Haridaspur, Kusha, Pradeep Nagar, New Bahera !


Je suis si agréablement surpris par tant de progrès réalisés dans cette école. Il n’y avait rien là-bas avant notre arrivée. Et maintenant, quelle organisation, quel enthousiasme, quelles bonnes perspectives ! La vidéo que j’ai concoctée illustre une matinée de fête pour inaugurer les nouvelles latrines, pour signifier la fin de l’année scolaire, marquer l’ouverture d’un nouveau centre d’apprentissage pour les jeunes filles de la région, pour me faire un clin d’œil à tant d’activités !


J’aurai très bientôt l’occasion de revenir sur notre programme éducation dans l’État fédéré du Bihar. Il est notre fer de lance, notre référence pour l’ensemble des branches Ecoles de la Terre en Inde.


Amitiés à Toutes et à Tous


Martial pour ECOLES DE LA TERRE