Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
NOUS FAISONS UN CLIN D'OEIL À LA FONDATION COROMANDEL QUI NOUS SOUTIENT POUR TOUS NOS PROGRAMMES DEPUIS TANT D'ANNÉES. NOUS SOMMES ICI À SUNBEAM PRIMARY SCHOOL AUX PORTES DU DÉSERT DU THAR AU RAJASTHAN ET NOUS LUI TÉMOIGNONS DE TOUTE NOTRE GRATITUDE. ECOLES DE LA TERRE LE 8 OCTOBRE 2018

vendredi 23 décembre 2011

HAPPY CHRISTMAS * JOYEUX NOËL

DEAR FRIENDS OF ECOLES DE LA TERRE
CHÈRES AMIES, CHERS AMIS D'ÉCOLES DE LA TERRE



HAPPY CHRISTMAS * JOYEUX NOËL

samedi 29 octobre 2011

HOMMAGES AUX ENFANTS VIVANT DANS DES GUERRES DU GENRE D'HIVER !

UN PREMIER HOMMAGE ... À LA VIE ...



À une jetée d'œil, une pierre arrondie s'assoupit, doucement usée par les caresses du temps ...
À une portée de regard, un arbre anobli s'élève, affectueusement chéri par l'âme d'un Enfant ...
À deux doigts d'une longueur d'ombre, l'esprit de cet Enfant réchauffe le cœur de la nature ...



Et soudain, l'image d'un Enfant s'étonne à dessiner des fleurs au printemps ...
Des fleurs qui l'invitent à honorer la sève dont jouit son arbre ...
Son arbre de vie, où la lumière s'est proposée d'étouffer la violence qui l'étreint ...



UN DEUXIÈME HOMMAGE ... PARCE QUE ...



Parce qu'en Syrie, des Enfants crient de leur cœur meurtri, la tempête des vivants ...
Parce qu'en Folie, des Appels de Terre s'enfoncent dans la nuit des affrontements ...
Parce qu'en Anarchie, la Liberté ressurgit de l'infamie, comme un engrais de cendres ...



Parce que le bal des humains s'enferme dans une musique d'enfer ...
Au moment même où le partage des Nations s'affilie aux serpents des frontières ...
Pour mieux obscurcir la toile de ses yeux d'Amour, tous dirigés vers les Enfants ...



UN TROISIÈME HOMMAGE ... POUR ...



Pour éviter que mille étincelles jettent des millions d'Enfants près des poubelles ...
Pour esquiver la guerre qui bondit sur le dessein des mères et des pères ...
Pour soustraire la hache à la danse déchirante qui lacère la toile des Enfants ...



Pour que notre pieuse liberté se réveille de ces cauchemars pourris ...
Ces mauvais rêves vécus dans l'ombre des hommes et de leurs Enfants ...
Dans une étrange insouciance, une bourbeuse transparence ...



UN QUATRIÈME HOMMAGE ... AFIN QUE ...



L'espérance, à peine réveillée, ne s'envole à coups de brise glacée ...
Et que nous, Arrières, Petits et Enfants de la guerre ...
N'oubliions d'où nous venons ... !



Afin que le silence n'épouse le poids de notre histoire ...
Que notre raison apprenne à voyager dans les ombres blanches ...
Qui échafaudent les promesses du Blanc de notre Enfance ...



Avec affection,
Pensées de Martial (7 lettres seulement, générées et portées par les Enfants de la Terre) pour ECOLES DE LA TERRE



Les photos de ce blog sont tirées de : www.enfants-d-afrique.skynetblogs.be (pour les 7 premières) - www.icrc.org (pour les 2 suivantes) - www.sverwachidren.org (pour la suivante) - www.studentsoftheworld.info.jpg (pour les 4 dernières)

vendredi 21 octobre 2011

Marathi Song - Din Din Diwali Gay Mashi Ovali - Aali Mazya Ghari Hi Diwali

HAPPY DIWALI,

Diwali, the Hindu Festival of Lights, is one of the most popular Festival from South Asia. The Festival celebrates the victory of God over evil, Light over darkness and Knowledge over ingnorance; althouhg the actual legends that go with the Festival are a little different in many parts of India.

In this video you can see and hear "Marathi Song - Din Din Diwali Gay Mashi Ovali - Aali Mazya Ghari Hi Diwali !



With Love

Martial Salamolard for ECOLES DE LA TERRE - INDIA & SWITZERLAND

mardi 18 octobre 2011

LE PROGRAMME MICRO CRÉDIT D'ÉCOLES DE LA TERRE



UNE FORME COMPLÉMENTAIRE DE SOUTIEN À L'ÉDUCATION ET À LA SANTÉ

Dans le but d’assurer le fonctionnement des écoles et des centres Ecoles de la Terre, nous avons décidé d’adopter une politique de financement autre que celle dite de charité. Cette nouvelle approche s'explique de la manière suivante : si nous voulons promouvoir à plus long terme l’éducation des enfants les plus démunis, nous devons également contribuer à l’accroissement des revenus de leurs familles, afin que celles-ci puissent améliorer leur niveau de vie et participer plus activement à leur éducation.



Nous avons lancé notre programme Micro Finance qui consiste en l’octroi de prêts aux mères habitant les zones urbaines et semi urbaines. Nous voulons améliorer les conditions socio-économiques des familles par le soutien à la création de petites entreprises. Ces familles, en priorité celles de nos élèves, peuvent développer des micro-entreprises dans les domaines tels que de l'agriculture, l'élevage, les services, l'artisanat, la petite manufacture, les transports et les marchés.



Les bénéfices réalisés dans ce programme, soit les intérêts des opérations de crédit, sont intégralement attribués au fonctionnement de nos centres scolaires et médicaux. Ce nouveau programme fonctionne depuis l’automne 2009 et connaît, depuis son lancement, un grand succès.



A ce jour, nous avons octroyé un volume de prêts de 11 millions et 200'000 roupies indiennes, soit l'équivalent de 224'000 francs suisses au cours de 50,00. Ainsi, 2'240 familles, par l'intermédiaire des mères, ont profité de notre assistance via ce programme mis en place dans les Branches "Ecoles de la Terre" du Bengale occidental - Îles Sunderbans -, du Bihar - District de Gaya, et du Rajasthan - District de Jaisalmer. Pour atteindre ce résultat nous avons eu recours à l’appui logistique d’une entreprise spécialisée en micro finance, basée à Calcutta, la société "Creditwatch". Nous avons ainsi bénéficié de ses compétences en Inde pour la formation de nos équipes et le suivi de nos opérations.



Notre objectif à court terme est d’accroître de façon régulière notre volume d'activités afin de devenir le plus rapidement possible autonome pour ce qui touche au fonctionnement de nos écoles, nos centre d'apprentissage et nos unités médicales.



L'INTERFACE "CREDITWATCH" - "ECOLES DE LA TERRE"

En cliquant sur le lien http://sites.google.com/site/microfinancedataproject/ vous obtiendrez maints détails en ce qui concerne les opérations pour chacune de nos Branches - Bengale occidental, Bihar et Rajasthan. Cette plate-forme internet a été créée par la collaboration entre la société Creditwatch de Calcutta et Ecoles de la Terre Association à Genève. Vous pouvez, sur ce site, consulter tous les documents du programme Micro Finance et suivre nos livres comptables tenus à jour chaque semaine par nos responsables des programmes de Bodhgaya - pour le Bihar -, de Jaisalmer - pour le Rajasthan - et de Raidighi - pour le Bengale.



Dans le prochain Blog, nous vous présenterons les particularité de la méthode "Ecoles de la Terre".



Nous vous remercions de l'attention que vous portez à nos activités; avec nos pensées les plus cordiales.



Martial pour ECOLES DE LA TERRE



Note sur les photos : tous les clichés ci-dessus concernent le programme "Micro Crédit" d'Ecoles de la Terre

lundi 10 octobre 2011

LA CHARTE D'ECOLES DE LA TERRE



Nous ECOLES DE LA TERRE voulons soutenir des enfants défavorisés : ♥ par l'éducation et la formation professionnelle, ♥ par l'information et le soutien à la santé, ♥ en stimulant l'accroissement des revenus des familles, ♥ en développant l'autonomie financière et la capacité d'initiatives des communautés.

NOTRE CODE DE CONDUITE



◘ Nous apportons notre aide sans aucune considération de race, de croyance ou de nationalité.
◘ Cette aide ne saurait être utilisée au service de convictions politiques ou religieuses.
◘ Nous ne servons pas d'instrument à la politique des gouvernements.
◘ Nous nous appliquons à respecter la culture, les structures et les coutumes des communautés et des pays dans lesquels nous menons nos activités.
◘ Nous nous appuyons sur les capacités locales et prenons l'engagement de renforcer ces capacités, en recrutant du personnel indigène, en achetant du matériel sur place et en traitant avec des entreprises locales.
◘ Nous consacrons la totalité des donations perçues à notre objectif principal; aucuns frais généraux ne viennent donc amputer les dons reçus.

NOS PROGRAMMES



◘ Education et formation professionnelle

● Nous créons et gérons des écoles dites préparatoires, informelles, destinées aux enfants pauvres non scolarisés dans des zones urbaines. Notre objectif est de leur permettre de rejoindre le plus rapidement possible une école officielle située près de leur domicile.
● Nous créons et gérons des écoles enfantines et primaires agréées par les autorités locales et qui enseignent le programme officiel, dans les zones rurales arriérées où les écoles font défaut. Notre objectif est de permettre à nos élèves de poursuivre ensuite leurs études au niveau secondaire.
● Nous proposons à nos élèves et anciens élèves, ainsi qu’à des enfants inscrits dans d’autres établissements scolaires : des conseils d’orientation didactique et professionnelle, un suivi de leurs études, des répétitoires et des mises à niveau dans les branches du programme officiel.
● Nous créons et gérons des centres d’apprentissage sous forme : d’ateliers de fabrication de produits d’artisanat et de fermes pédagogiques pour l’élevage et l’agriculture.

● Notre objectif est de permettre à des jeunes qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas poursuivre des études, d’accéder à des conditions de vie décentes par la formation professionnelle.

◘ Information et soutien à la santé

● Nous organisons des campagnes d’information sur l’hygiène, le contrôle des naissances, les soins aux nourrissons, les vaccinations.
● Nous organisons des « camps de santé et de planning familial ».
● Nous créons et gérons des dispensaires et des unités de santé pour soigner et suivre médicalement nos élèves et dans la mesure du possible leur entourage familial.

◘ Accroissement des revenus des familles

● Nous organisons des programmes de micro finance pour favoriser la création de micro-entreprises destinées à procurer des revenus aux mères de famille pauvres.
● Nous assurons la formation des intervenants du programme micro finance.

◘ Développement de l'autonomie financière et des capacités d'initiative des communautés

● Nous voulons éviter aux populations que nous soutenons le syndrome de la dépendance et mettons en œuvre les moyens nécessaires en dégageant des ressources financières à travers nos activités.
● Nous assurons la mise de fonds nécessaire aux programmes de micro finance et faisons en sorte que les bénéfices dégagés par les intérêts de ces opérations soient mis au service de la communauté et servent au financement des écoles, des centres d’apprentissage et des programmes de santé.
● Nous créons et gérons des entreprises à but lucratif telles que fermes pédagogiques et « médical store » dont les revenus servent à financer les charges de fonctionnement des écoles, des centres d’apprentissage et du programme « Santé et Hygiène ».



Cette Charte a été rédigée le 4 février 2011 et acceptée à l'unanimité des membres de l'association "Ecoles de la Terre", lors de son assemblée tenue à Carouge, Genève, le 10 février 2011.

Martial Salamolard pour
ECOLES DE LA TERRE, octobre 2011

NB : Les 4 photos de ce Blog sont d'Ecoles de la Terre

vendredi 30 septembre 2011

AU SUJET DES DAMNÉS DE LA FAIM

BONJOUR À TOUTE ET À TOUS,

JE REMERCIE L'ILLUSTRÉ DE SUISSE ROMANDE - 1002 LAUSANNE

..... d'avoir publié le reportage "LES DAMNÉS DE LA FAIM" dans son N°38 du 21 septembre 2011. C'est que du bonheur d'avoir de telles infos ! Si cruelles soient elles, c'est bien de savoir qu'à Djibouti, en Somalie, en Ethiopie, au Kenya, au Soudan, en Ouganda et ailleurs bien-sûr, la vie est pire encore qu'il y a de cela soixante ans. À ce moment, nous étions en 1951.



Aujourd'hui, en 2011, toujours selon la source "Illustré 1002 Lausanne", plus de 12 millions de personnes sont menacées de malnutrition et de mort. Les risques de carences et séquelles cérébrales sont immenses pour les enfants.

Voilà, c'était juste pour relever un fait de vie sur cette terre et dire par cette même occasion, ... Amitiés à TOUTES et à TOUS !

NB : ceci dit, j'aurais bien vu une telle photo en 1ère page, en lieu et place de DSK and Co ! Au Nom de Dieu, s'il existe ... ! Et s'il n'existe pas, alors je retire la "nota bene", sachant bien que "business is business" !

Martial pour ECOLES DE LA TERRE

lundi 5 septembre 2011

IMAGES ET MOTS DE RÉALITÉS DANS "PASSÉ PRÉSENT FUTUR" AVEC DES ENFANTS !

CHÈRES ET CHERS QUI LIREZ CES QUELQUES LIGNES,

En Syrie, des Enfants et des Parents crient de leurs cœurs blessés la tempête des vivants,
En Lybie, d'humains appels de la Terre se sont enfoncés dans la nuit des affrontements,
En Anarchie, une idée de liberté ressurgit de l'infamie des êtres, comme un engrais de cendres retombées après la guerre,



Le bal des humains s'enferme au son d'une musique d'enfer dans le partage des Nations qui se sont affiliées aux serpents des frontières.



Mille tonnerres s'échangent des étincelles de mort, mille Enfants vagabondent près des poubelles et la guerre rebondit sur le dessein des hommes.



La hache et le pinceau exécutent une danse déchirante sur un fond de toile grise et les places de dictature se recouvrent d'un tapis de feuilles mortes rouges foncées.



L'espérance à peine réveillée s'envole à coups de brise printanière pour attendre un automne qui offrira peut-être ses couleurs à la bonne intelligence des hommes.



Images vécues autour de nous, images rendues à des milliers d'humains, loin de nous, pour vivre une pieuse liberté, comme un instant nourri par des hommes.



Un esprit de liberté coule, léger, transparent, et se mélange à la véreuse opacité de moments pourris, fermentés par la guerre des hommes, notre guerre.



Et si cette liberté prenait sa source dans la terre, la racine des Enfants, cette Vie qui hait la guerre ? Serait-ce un moment rêvé, au passé, présent, futur ?



Je n'en sais rien ! Sauf qu'il serait bon que Celles et Ceux qui vivent cette Liberté, à commencer par moi-même, la plantent comme une graine, plus précieuse qu'un grain d'or, plus riche que la félicité !



C'est ce que vous faites déjà, c'est ce que vous ferez encore ! Merci, je vous suis reconnaissant et je vous suis à cent pour cent !



S'il advenait que je vous force la main, alors sachez que ça n'est que pour aujourd'hui et pour demain !



Quel bonheur !



Espérance et Bonheur à Vous !

Martial pour ECOLES DE LA TERRE/comme ça en passant

Les 8 premières photos sont prises sur : www.studentsoftheworld.info/sites/divers/1318.php - Merci !
Les 4 dernières photos sont prises sur : www.photo-mege.com/enfants.html - Merci !

mercredi 31 août 2011

NOTRE DERNIER FLYER DE PRÉSENTATION POUR RÉSUMER NOS ACTIVITÉS

"ECOLES DE LA TERRE" AU SERVICE DE L'ÉDUCATION DES PLUS PAUVRES ... !



Active en Inde depuis 1998, Ecoles de la Terre - EDLT - apporte son aide à des enfants, des jeunes filles, des jeunes gens déshérités des bidonvilles de Calcutta et de Delhi ainsi que des villages du Bengale occidental, du Bihar et du Rajasthan. Considérant que le manque d'instruction est le pire ennemi dans la misère, Ecoles de la Terre a construit des écoles et des centres d'apprentissage, 21 étant aujourd'hui en activité pour soutenir 5404 élèves et apprentis. Un programme santé organisé en unités mobiles et en dispensaires assure le suivi médical des élèves et de leurs familles. Au soutien aux enfants vient s'ajouter une aide économique aux familles. Un programme de Microcrédit adapté aux besoins des populations locales a été développé dès l'année 2009 au profit des mères qui créent et pilotent leurs propres micro-entreprises; à ce jour, 2000 d'entre elles ont déjà bénéficié de notre programme et améliorent ainsi leur niveau de vie.



En Suisse, Ecoles de la Terre fonctionne en association, avec une structure légère qui occupe une personne à plein temps, son fondateur. Celui-ci travaille bénévolement depuis sa création. Les autres membres, au nombre de 7, sont eux aussi volontaires et bénévoles.
En Inde, Ecoles de la Terre est enregistrée au département fédéral de l'Intérieur du gouvernement central de l'Etat indien. Figurant au registre officiel des sociétés civiles humanitaires, sous le nom "Ecoles de la Terre Welfare Society", elle doit soumettre, chaque année, sa comptabilité contrôlée et acceptée par un organe d'audit reconnu.
Au chapitre des chiffres, Ecoles de la Terre accueille 5404 élèves dans 16 écoles et 4 centres d'apprentissage, avec 131 enseignants qui officient dans 152 classes. 6 médecins, 4 secrétaires généraux, 6 collaborateurs du Microcrédit, 25 employés dans les quatre Etats indiens assurent le bon fonctionnement des programmes éducatifs. En conclusion, 141'622 francs couvrent son budget annuel, avec un coût de 26,20 francs suisses par élève et par année, c'est-à-dire 2,18 francs suisses par enfant et par mois.



Notre nouveau site entièrement reconstruit sera publié courant septembre 2011 à la même adresse : www.ecolesdelaterre.ch

Martial Salamolard
pour EDLT/été 2011

lundi 15 août 2011

INFORMATION - ÉTÉ 2011

ECOLES DE LA TERRE SWITZERLAND - BUDGET AU 30.06.2011



Tout ce qui n’est pas donné aux enfants déshérités est perdu pour l’humanité. Une pensée empruntée à Edmond Kaiser !



Nous présentons ci-dessous les totaux de budgets pour chaque branche d'activités d'Ecoles de la Terre en Inde ainsi que le budget global. Sont compris dans ce calcul, les charges d'exploitation des écoles et des centres comprenant 5404 élèves et apprentis, 131 enseignants, 6 médecins et infirmiers, 4 secrétaires généraux des régions, 6 responsables et employés du programme de Micro Crédit, 25 employés pour l'ensemble des branches affectés aux fonctions d'employé de bureau, de chauffeur, de cuisinier, d'agriculteur, de surveillant, de nettoyeur; sont également compris dans ce budget, les frais pour 50'000 consultations et traitements médicaux, 5 loyers d'immeuble pour les bureaux ainsi que les frais de logistique et de formation pour la gestion de 2000 dossiers de Micro Crédit.

ECOLES DE LA TERRE WELFARE SOCIETY AU BIHAR

La construction du 1er établissement scolaire de «Camijuli» commence en 2000. Il est inauguré dans le village d’Itra, district de Gaya, le 31 janvier 2001. Depuis lors, 4 autres centres scolaires ouvriront leurs portes, de même que 4 centres d’apprentissage, un dispensaire rural, une ferme pédagogique et un centre de réhabilitation à la prison de Gaya, la capitale. Le budget de 71’050 francs suisses couvre les rémunérations des 59 enseignants et du bureau du Bihar, le financement du matériel scolaire des 3'216 élèves et apprentis, les coûts de fonctionnement du dispensaire et du programme santé, la gestion du programme de Micro Crédit, les charges de l’administration du Siège de Bodhgaya, les frais de transports pour le Bihar, ainsi qu’une quote-part de charges pour l’ONG centrale à Delhi. Le budget engagé au Bihar correspondant à 22,10 francs suisses par élève et par année, soit 1,84 francs par élève et par mois.

Cliquer sur le tableau ci-dessous !



ECOLES DE LA TERRE WELFARE SOCIETY AU RAJASTHAN

L’ouverture du Centre scolaire de Satyadev à Jaisalmer, en fin 2005, marque le départ d’Ecoles de la Terre au Rajasthan, dans le district de Jaisalmer. Dès lors, 4 nouvelles écoles ont vu le jour dans le désert du Thar voisin, la dernière en automne 2010. Le budget alloué de 24’327 francs suisses couvre les charges de toutes les écoles, les rémunérations des 26 enseignants, le matériel scolaire des 800 élèves, les coûts du programme médical des enfants, les frais administratifs et de transport de la Branche Rajasthan, le fonctionnement du Micro Crédit, ainsi que la part de charges pour l’ONG centrale. Le budget engagé au Rajasthan est de 30,41 francs suisses par élève et pour un an – 2,53 francs par mois.

Cliquer sur le tableau ci-dessous !



ECOLES DE LA TERRE WELFARE SOCIETY AU BENGALE OCCIDENTAL

La première école de la Branche du Bengale est celle de Jhaldarmath, dans le quartier de Tollygunge à Calcutta. Son activité commence en début 2005. Quatre autres écoles seront construites dans les îles Sunderbans, la dernière sur l’île de Kultali, en 2010. 1277 élèves bénéficient d’une éducation solide et continue. Le budget annuel de 43’000 francs suisses assure le fonctionnement de ces 5 écoles – salaires des 35 enseignants, matériel scolaire des élèves, programme médical, charges du bureau de l’office -, de même que les frais de transport pour la Branche du Bengale et la part des coûts administratifs de l’ONG centrale. La gestion du programme de Micro Crédit est également compris dans ce budget. Ce dernier représente 33,67 francs suisses par élève et par année – 2,80 francs pour un mois.

Cliquer sur le tableau ci-dessous !



ECOLES DE LA TERRE WELFARE SOCIETY SUR LE TERRITOIRE DE DELHI

Delhi accueille le siège central d’Ecoles de la Terre en Inde depuis le 31.03.2007, date de l’enregistrement de notre ONG dans le registre officiel des sociétés humanitaires du gouvernement central indien. La première école de bidonville, du nom de Muskan, fut ouverte en 2008. À ce jour, 111 élèves du quartier pauvre de Dilchau Kala peuvent enfin se rendre à l’école. Le petit budget de 3’251 francs suisses couvre toutes les charges de l’école – les salaires des 3 enseignants, le matériel scolaire et le suivi médical des élèves –, les frais de bureau de l’office et le salaire de la secrétaire, ainsi que le fonctionnement du siège central Ecoles de la Terre Welfare Society pour l’Inde. Ce budget correspond, à l'échelle de Delhi, à 29,28 francs suisses par enfant par année – 2,44 francs par mois.

Cliquer sur le tableau ci-dessous !



ECOLES DE LA TERRE WELFARE SOCIETY - BUDGET GLOBAL 01.07.2011 - 30.06.2012

Tous les programmes d’Ecoles de la Terre – Education, Apprentissage, Dispensaire et Santé, Planning Familial, Réhabilitation, Eau, Microcrédit – sont couverts par le budget global qui se chiffre à 7’081’100 roupies indiennes, soit 141’622 francs suisses au cours de 50,00. Afin de mieux présenter l’étendue et le volume des activités d’Ecoles de la Terre en Inde, nous citons ici les principaux éléments chiffrés qui illustrent le fonctionnement des programmes. Ainsi, pour l’ensemble des 4 Branches Bengale, Bihar, Delhi et Rajasthan :

 5404 élèves et apprentis bénéficient de l’enseignement complet dans 16 écoles et 4 centres d’apprentissages des Branches Ecoles de la Terre, du Bengale, du Bihar, de Delhi et du Rajasthan.

 131 enseignants assurent l’éducation et la formation dans les 152 classes couvrant tous les niveaux de l’enseignement, de la maternelle au secondaire, pour l'ensemble des 4 Branches.

 6 médecins et infirmiers exercent dans les dispensaires du Bihar et du Bengale ainsi que dans les unités médicales et les programmes de Planning Familial pour les 4 Branches d’Ecoles de la Terre.

 4 secrétaires généraux dirigent les 4 bureaux des Branches du Bengale, Bihar, Delhi et Rajasthan. Ils assurent également les fonctions de président, secrétaire général, trésorier et secrétariat permanent du siège de Delhi pour Ecoles de la Terre Welfare Society India.

 6 responsables et employés exécutent toutes les opérations liées aux 3 programmes de Microcrédit du Bengale, du Bihar et du Rajasthan.

 25 employés pour les 4 Branches exercent les fonctions d’employés de bureau, de chauffeur, d’agriculteur, de surveillant, de cuisinier, et de nettoyeur.

 1 responsable d’audit élabore le rapport annuel Ecoles de la Terre Welfare Society à Delhi et 3 comptables le secondent pour les Branches du Bengale, du Bihar et du Rajasthan.

Afin de compléter les tâches assurées par Ecoles de la Terre, en rapport à l’investissement engagé pour l'ensemble de ses programmes, il y a lieu d’ajouter à l’énumération des charges ci-dessus, les domaines d'activités générateurs de coûts suivants :

 Les charges de fonctionnement des dispensaires et des unités médicales, à l’intention des élèves, de leurs frères et sœurs et de leurs parents pour l’ensemble des 4 régions, avec plus de 50’000 consultations et traitements par an.

 Les 5 loyers d’immeuble – locaux de style "appartement" – pris en charges par Ecoles de la Terre pour héberger les équipes et stocker le matériel de bureau des 4 Branches et de l’office central à New Delhi.

 Les coûts de logistique, les frais de gestion et de fonctionnement - fournitures, bureaux, matériel, etc. - pour le programme Micro Finance qui gère et administre près de 2'000 contrats de Micro Crédit dans les Branches du Bengale, Bihar et du Rajasthan.

Cliquer sur le tableau ci-dessous !



Martial Salamolard
ECOLES DE LA TERRE
15.08.2011