Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
NOUS FAISONS UN CLIN D'OEIL À LA FONDATION COROMANDEL QUI NOUS SOUTIENT POUR TOUS NOS PROGRAMMES DEPUIS TANT D'ANNÉES. NOUS SOMMES ICI À SUNBEAM PRIMARY SCHOOL AUX PORTES DU DÉSERT DU THAR AU RAJASTHAN ET NOUS LUI TÉMOIGNONS DE TOUTE NOTRE GRATITUDE. ECOLES DE LA TERRE LE 8 OCTOBRE 2018

vendredi 30 septembre 2011

AU SUJET DES DAMNÉS DE LA FAIM

BONJOUR À TOUTE ET À TOUS,

JE REMERCIE L'ILLUSTRÉ DE SUISSE ROMANDE - 1002 LAUSANNE

..... d'avoir publié le reportage "LES DAMNÉS DE LA FAIM" dans son N°38 du 21 septembre 2011. C'est que du bonheur d'avoir de telles infos ! Si cruelles soient elles, c'est bien de savoir qu'à Djibouti, en Somalie, en Ethiopie, au Kenya, au Soudan, en Ouganda et ailleurs bien-sûr, la vie est pire encore qu'il y a de cela soixante ans. À ce moment, nous étions en 1951.



Aujourd'hui, en 2011, toujours selon la source "Illustré 1002 Lausanne", plus de 12 millions de personnes sont menacées de malnutrition et de mort. Les risques de carences et séquelles cérébrales sont immenses pour les enfants.

Voilà, c'était juste pour relever un fait de vie sur cette terre et dire par cette même occasion, ... Amitiés à TOUTES et à TOUS !

NB : ceci dit, j'aurais bien vu une telle photo en 1ère page, en lieu et place de DSK and Co ! Au Nom de Dieu, s'il existe ... ! Et s'il n'existe pas, alors je retire la "nota bene", sachant bien que "business is business" !

Martial pour ECOLES DE LA TERRE

lundi 5 septembre 2011

IMAGES ET MOTS DE RÉALITÉS DANS "PASSÉ PRÉSENT FUTUR" AVEC DES ENFANTS !

CHÈRES ET CHERS QUI LIREZ CES QUELQUES LIGNES,

En Syrie, des Enfants et des Parents crient de leurs cœurs blessés la tempête des vivants,
En Lybie, d'humains appels de la Terre se sont enfoncés dans la nuit des affrontements,
En Anarchie, une idée de liberté ressurgit de l'infamie des êtres, comme un engrais de cendres retombées après la guerre,



Le bal des humains s'enferme au son d'une musique d'enfer dans le partage des Nations qui se sont affiliées aux serpents des frontières.



Mille tonnerres s'échangent des étincelles de mort, mille Enfants vagabondent près des poubelles et la guerre rebondit sur le dessein des hommes.



La hache et le pinceau exécutent une danse déchirante sur un fond de toile grise et les places de dictature se recouvrent d'un tapis de feuilles mortes rouges foncées.



L'espérance à peine réveillée s'envole à coups de brise printanière pour attendre un automne qui offrira peut-être ses couleurs à la bonne intelligence des hommes.



Images vécues autour de nous, images rendues à des milliers d'humains, loin de nous, pour vivre une pieuse liberté, comme un instant nourri par des hommes.



Un esprit de liberté coule, léger, transparent, et se mélange à la véreuse opacité de moments pourris, fermentés par la guerre des hommes, notre guerre.



Et si cette liberté prenait sa source dans la terre, la racine des Enfants, cette Vie qui hait la guerre ? Serait-ce un moment rêvé, au passé, présent, futur ?



Je n'en sais rien ! Sauf qu'il serait bon que Celles et Ceux qui vivent cette Liberté, à commencer par moi-même, la plantent comme une graine, plus précieuse qu'un grain d'or, plus riche que la félicité !



C'est ce que vous faites déjà, c'est ce que vous ferez encore ! Merci, je vous suis reconnaissant et je vous suis à cent pour cent !



S'il advenait que je vous force la main, alors sachez que ça n'est que pour aujourd'hui et pour demain !



Quel bonheur !



Espérance et Bonheur à Vous !

Martial pour ECOLES DE LA TERRE/comme ça en passant

Les 8 premières photos sont prises sur : www.studentsoftheworld.info/sites/divers/1318.php - Merci !
Les 4 dernières photos sont prises sur : www.photo-mege.com/enfants.html - Merci !