Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

mardi 7 juin 2011

DES YEUX FERTILES SUR LES "MATINS DU MONDE" !

CHÈRES AMIES, CHERS AMIS,

Avant la photo ci-dessous, je vous rapporte le "SILENCE DE L'EVANGILE" de Paul ELUARD dans sa "CAPITALE DE LA DOULEUR" Editons Gallimard, 1966 :

" ... Nous dormons avec des anges rouges qui nous montrent le désert sans minuscules et sans les doux réveils désolés. Nous dormons. Une aile nous brise, évasion, nous avons des roues plus vieilles que les plumes envolées, perdues, pour explorer les cimetières de la lenteur, la seule luxure.

... Prenons les coeurs, les cerveaux, les muscles de rage, prenons les fleurs invisibles des blêmes jeunes filles et des enfants noués, prenons la main de la mémoire, fermons les yeux du souvenir, une théorie d'arbres délivrés par les voleurs nous frappe et nous divise, tous les morceaux sont bons. Qui les ressemblera : la terreur, la souffrance ou le dégoût ? ..."



Après la photo ci-dessus, et les mots de Paul Eluard qui l'accueillent et l'enlacent, je n'ai que cette modeste prosodie à vous proposer :

De sommeils en réveils je continue la vie. Quelques enfants se dressent, majestueux. Un rayon lumineux guide mon regard au loin, comme une rose du ciel qui ouvre sa fenêtre au soleil. Leurs sourires me dessinent une image d'étoile, celle qui embrasse mes rêves. J'esquisse l'impermance du ciel et j'aperçois des hautes mers de nuages qui me tracent un arc-en-ciel et m'invitent à corriger mes consciences et les diriger tout droit vers la Terre, là où se trouvent les Enfants, là où je dois rester, là où je dois vivre et oeuvrer !

Amitiés et chaleureuses pensées,

Martial Salamolard
pour ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: