Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

mardi 2 juillet 2013

PROGRAMME MÉDICAL À L'ÉCOLE "SUNBEAM"

Merci à Saviana Francioso qui nous dépeint et nous rapporte ci-dessous l'une de ses nombreuses histoires vécues dans nos écoles en Inde. Son expérience se déroule dans l'Etat du Rajasthan, au Nord-Ouest de l'Inde, près de Jaisalmer, la ville aux portes du désert !



Je suis de retour à Jaisalmer pour une petite semaine, après 2 mois et demi passés en Inde. Je discute un peu avec Abishek, le responsable des écoles pour le Rajasthan, afin d'organiser le programme médical que je souhaiterais mettre sur pied rapidement. Il me parle d'un programme qui avait été organisé il y a de cela quelques temps. Etant donné que je suis là, très motivée, je lui demande s'il est possible d'en organiser un lors de ces prochains jours.





Abhishek prend contact avec le médecin qui s'occupe de cela habituellement; nous prévoyons le programme pour le surlendemain. Il se charge d'acheter les médicaments nécessaires ainsi que de prévenir les enseignants de l'école Sunbeam qui eux-mêmes informeront les familles du bidonville de Garfoorbattha.


Le Jour J





Avec Abhishek nous nous rendons donc à l'école de Sunbeam; les professeurs et quelques élèves sont déjà présents. Le médecin arrive, nous pouvons commencer. Abhishek tient un registre dans lequel il inscrit le nom, l'âge et les problèmes de santé des patients; quant à moi je m'occupe des enfants, sans oublier de prendre quelques photos au passage.




Le premier enfant se lève et s'approche du médecin; il lui déclame son nom, son âge et lui explique de quoi il souffre. Les contrôles s'enchaînent. Nous travaillons ainsi durant un peu plus de deux heures. Abhishek me fait savoir que d'habitude il y a davantage de monde, mais toutes les familles du bidonville n'ont pas forcément été prévenues à temps. C'est ainsi que nous décidons de recommencer l'exercice le lendemain.




Donc, le jour d'après nous nous rendons à nouveau à l'école Sunbeam, à la même heure. Nous observons qu'il y a déjà beaucoup plus de monde présent et l'on nous fait savoir que d'autres familles vont encore nous rejoindre. Les visites se déroulent à un rythme régulier, les médicaments diminuent à vue d'œil et les habitants du bidonville arrivent toujours plus nombreux. Nous n'arrêtons pas; distribution de médicaments, auscultations, ce sont de beaux moments de partage et d'échange que j'immortalise avec mon appareil photos.




Pour ce deuxième jour de programme, les visites se sont échelonnées sur quatre heures, le double de temps de la veille. Nous sommes tous épuisés mais tellement ravis d'avoir pu prendre soin de tout le monde, de tous ces gens qui ont davantage tendance à donner qu'à s'occuper d'eux-mêmes.




Ces deux journées représentent une merveilleuse expérience que j'ai vécue avec les parents et les enfants de Garfoorbattha. Tous ces moments forts que j'ai passés avec ces personnes remplies de courage et de volonté m'ont beaucoup touchée. La vie, l'espace et le temps m'éloignent certes d'eux, et pourtant je me suis sentie si proches d'eux.




 Saviana Francioso pour ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: