Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

dimanche 12 avril 2009

UN PROJET ECOLES DE LA TERRE : CREATION D’UNE FERME D’ELEVAGE ET D’AGRICULTURE DANS LE CADRE DE NOTRE PROGRAMME D’APPRENTISSAGE



C’est ce que nous allons appeler une « Ferme pédagogique » que nous voulons construire dans la campagne du district de Gaya. Cela fait déjà quelque temps que nous travaillons à cette idée avec Rajesh Kumar, le responsable de notre Branche « Ecoles de la Terre Welfare Society » pour le Bihar.



Jusqu'à ce jour, nous avons surtout concentré nos efforts, en matière d’apprentissage, en faveur des jeunes filles et des jeunes femmes de cette région. Nous souhaitons promouvoir les métiers du textile – couture – confection – tissage – broderie – batik – etc.. – et les métiers de l’artisanat – fabrication de statuettes – encens – porte encens – bijoux indiens fantaisie – sacs – pochettes – etc… Pour cela nous avons ouvert des petits centres de formation dans chacune de nos grandes écoles.



Le projet de la « Ferme » est un prolongement de notre action de développement scolaire et professionnel que nous entendons étendre partout en Inde où nous travaillons.

LA FERME

"Donnez à un homme un poisson et vous le nourrirez pour un jour ! Apprenez à un homme à pêcher et il se nourrira toute sa vie ! " C’est un adage bien connu que nous approuvons tout à fait. Nous savons également que sur une population mondiale de près de 900 millions de personnes souffrant gravement de malnutrition dans ce monde, près des 3/4 sont des paysans. De manière générale, la majorité des populations défavorisées vit en milieu rural ; et cette situation devrait perdurer pour longtemps encore.



Ça n’est donc pas une surprise pour nous « Ecoles de la Terre » si nous prétendons que nous devons soutenir les familles rurales victimes de malnutrition, à mieux se nourrir et à acquérir une autonomie durable grâce à l'élevage et à l’agriculture. En leur offrant une formation et des outils de production dans un premier temps, nous pensons pouvoir procurer aux familles une source durable d'alimentation qui palliera aux carences alimentaires des enfants et des adultes et améliorera ainsi leur état de santé.



Dans la poursuite de cet objectif, pour le moins « humanitaire, nous ajouterons que les produits fermiers peuvent constituer une source de revenus permettant l'accès à l'éducation et, à des conditions de vie plus décentes.

UN PROJET SOLIDAIRE, CONCRET ET DURABLE

Créer une ferme, c'est permettre à une population de devenir autonome en bénéficiant d'une source durable d'alimentation et de revenus ; une formation et de l'équipement pour améliorer la condition de vie.



Assurer une formation est indispensable pour ensuite offrir des chèvres, des poulets, des vaches, des porcs et des moutons ; pour ensuite construire des puits, des plantations d’arbres fruitiers ; et puis créer des jardins potagers, des enclos ; construire des serres, etc..



A tout cela nous y avons bien sûr pensé ! Mais l’important est bien de concevoir ce soutien sous l’angle de la formation, ou de l’éducation agricole. Ce sera apporter une aide concrète qui changera durablement le quotidien et l'avenir des familles rurales. Le savoir-faire transmis à ces familles, par la formation et l’apprentissage leur permettra d'exploiter et de développer durablement les ressources agricoles.

Cette formation passera par notre "Centre d’apprentissage" ; une première source de compétences, une préparation au savoir-faire agricole, technique, informatique, logistique. C’est dans le cadre de ce nouveau projet « la Ferme d’élevage et d’agriculture » développé en parallèle à notre programme scolaire que nous comptons atteindre l’objectif de ce que nous appelons également « la Ferme pédagogique ».




Nous sommes au stade de l’acquisition d’un terrain agricole dans la région de Nain Bigha, une zone rurale qui se situe à une soixantaine de kilomètres de la ville de Gaya, dans le district du même nom.

Notre programme de formation est en phase de préparation et concerne en premier lieu nos élèves qui, en fin de scolarité, souhaitent se diriger vers des activités professionnelles liées à l’élevage, l’agriculture et le commercialisation des produits agricoles.

Dès que ledit programme sera défini, nous vous le présenterons de façon détaillée; dès que ledit centre ouvrira ses portes, et bien nous consacrerons également un blog à sa présentation.

Avec nos plus cordiaux messages et au plaisir de vous donner bientôt de nos nouvelles.



Martial Salamolard pour
ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: