Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
NOUS FAISONS UN CLIN D'OEIL À LA FONDATION COROMANDEL QUI NOUS SOUTIENT POUR TOUS NOS PROGRAMMES DEPUIS TANT D'ANNÉES. NOUS SOMMES ICI À SUNBEAM PRIMARY SCHOOL AUX PORTES DU DÉSERT DU THAR AU RAJASTHAN ET NOUS LUI TÉMOIGNONS DE TOUTE NOTRE GRATITUDE. ECOLES DE LA TERRE LE 8 OCTOBRE 2018

lundi 6 avril 2009

SUR LA QUESTION DE L'EAU

Bonjour bien Cheres, bien Chers Ami(e)s d'Ecoles de la Terre.



Traiter la question de l'eau; en voila une qui, si familiere,nous semble couler de source, tintonnant gentiment a nos oreilles de ses cliquetis quotidiens. Nous savons tous fort bien que cette toile de peintre a pris un vilain coup dans l'esprit des "sauveurs" de la planete "Terre". Il s'agirait de "repenser" la question de l'eau. Nous en conviendrons.

Pour ce qui concerne "Ecoles de la Terre", cette question est toute simple et nous n'avons en rien l'esprit a vouloir revolutionner quoi que ce soit. D'ailleurs, nous n'en avons ni le pouvoir, ni les moyen. Ce que nous pourrions dire, et que nous savons, c'est qu'entre janvier 2001 et decembre 2008, le Pentagone a depense pres de 700 milliards de dollars en depenses militaires, dont plus de 530 milliards pour la seule guerre en Irak. Nous avons bien dit "700 milliards de dollars".



Et bien "O ! quelle horreur", cela represente 3 millions 500 mille fois notre budget annuel (chiffre a 200'000 dollars); ou si vous voulez, 3 millions 500 mille annees, avec notre budget de 200'000 dollars, a soutenir 5'000 enfants, 1'000 jeunes filles, 1'000 meres de familles, gerer un petit hopital et developper des projets economiques et sociaux, tels que le micro-credit, la distribution & l'assainissement de l'eau, le planning familial, etc ...



Durant ces 8 annees (de janvier 2001 a decembre 2008) de budget militaire, tous les territoires en guerre, et dont le Pentagone fut mele, ont ete le theatre de conflits armes orchestres par le pouvoir, l'ignorance (nous pourrions appeler cela "la fausse intelligence") et ont souffert de mille maux, dont celui relatif a la question de l'eau pour ne citer que celui-la !



Sur le sujet de "repenser" la "Terre", il est certain qu'il y a une montagne de pain sur la "planche du salut" pour la planete entiere; du pain a faire petrir ailleurs que dans les fours du "G20". Pour la minuscule part du probleme sur la question qui nous concerne, et en visite dans nos campagnes du Bihar en mars dernier, nous avons decide de faire l'inventaire des besoins "urgents" en puits et/ou autres sources d'eau pour les 35 villages d'ou viennent les 2500 eleves de nos 5 grandes ecoles de l'Etat du Bihar.



L'estimation de nos besoins est en cours d'evaluation et de comptage. Nous avons pris cette decision sur la base de nos observations lors de cette derniere visite, nous rendant bien compte que nombre de sources d'eau faisaient defaut et que trop de puits existants ne fonctionnaient plus, faute de maintenance ou de reparation.

D'autre part, un groupe de 4 etudiants en medecine (de fin de troisieme annee) de l'Universite de Geneve, se rendra a la mi-mai prochain a Jaisalmer, afin de faire une etude sur la problematique de l'eau dans le desert du Thar. Je leur demanderai de preparer la publication d'un "Blog", a cette meme adresse, afin de faire etat des conclusions de leurs travaux.



Tout autour des "Programmes lies a l'education" viennent se greffer, par la force des choses, d'autres projets qui necessitent notre intervention et qui excitent notre envie d'ameliorer les conditions de vie, en general, de ces populations tres, trop desheritees. Viendra vite le jour, je l'espere fortement, ou nous vous donnerons des details sur ces puits nouvellement construits ou renoves.

Nous venons d'apprendre que le printemps est de retour sur une bonne partie de l'Europe, et en Suisse en particulier. Certains experts craignent, pour ce printemps, de fortes fontes de neige qui risqueraient de poser quelques problemes dans certaines de nos regions, et causer ainsi de grands degats materiels. Nous esperons vivement que nous pourrons maitriser la situation en contournant les elements. L'eau en est un qui detient encore maints secrets de son histoire et qui vient frapper a la porte du "trop plein" ou a celle du "manque" ! La vie est ainsi faite, belle et cruelle !



En guise de mots de la fins : plutot que d'investir dans la guerre, pourquoi donc ne pas financer, a coups de millards, des projets et des programmes concernant l'eau ! Il faut proteger les enfants de la misere naturelle, celle qui se reveille le matin, sans declaration de guerre, sans crier gare; il faut encore les proteger de la folie des hommes !



Veuillez me pardonner si j'ai ete un peu cruel et, par de la, aurait manque d'un peu d'objectivite. Avec mes plus cordiales pensees et toute ma reconnaissance pour votre presence sur ce "Blog" !

Martial Salamolard - pour ECOLES DE LA TERRE

NOTES : Concernant les photos de ce Blog :
Les photos sur la guerre en Irak viennent de http://www.fotos.geschichtsthemen.de/iraq-war/iraq.htm
Les photos "Ecoles de la Terre" sont de Martial Salamolard

Aucun commentaire: