Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

mercredi 17 février 2016

BONJOUR LES AMIS, ICI C’EST RAIDIGHI !






Je suis à Raidighi, cette bourgade d’environ 25'000 habitants que j’ai eu l’occasion de vous présenter à quelques reprises dans des précédents messages. Y revenir représente pour nous tous, membres ou volontaires d’Ecoles de la Terre, un passage et un bonheur à chaque fois renouvelés. Je fais donc un clin d’œil chaleureux à toutes celles et tous ceux qui m’ont accompagné ici par le passé.

  
Je quittais la Suisse, il y a de cela une semaine ; via Delhi puis Calcutta, je me retrouve ici depuis le 14 février avec mon épouse Marie Coudray. Arriver dans l’estuaire de la mangrove un jour de la Saint-Valentin, par beau temps, que demander de plus à la vie ! Ce sera donc le nous qui prévaudra pour la suite de ces propos.


Les grandes variations des conditions climatiques et autres décalages horaires ne nous ont toutefois pas épargnés d’une grippe coquine dont nous sortons gentiment mais sûrement. Ici dans le district de South 24 Parganas de l’Etat indien de l’Ouest Bengale, la barrière des 30° a été largement dépassée aujourd’hui 17 février, jour de la Saint Alexis, le prénom du Papa de Marie.

  
Nous avons visité ce jour notre école de Sreefaltala dont les photos vous donneront un petit aperçu. Elle porte le nom du village où elle se situe, soit tout près de Raidighi où se trouve notre bureau pour les Sundarbans, de même que notre tout nouveau Centre multifonctionnel que nous vous présenterons dans le prochain blog.


Sreefaltala School compte aujourd’hui 310 élèves répartis en 12 niveaux de classes, soit de la classe enfantine à la classe 10. Nous les avons rencontrés aujourd’hui avec leurs 7 enseignants, Buddhiswar le responsable, Dayal, Mahadeb, Palash, Rina, Rispa et Sryjata ; tous des piliers d’Ecoles de la Terre Welfare Society, le nom porté ici en Inde par notre organisation.

  
C’est, ma foi, un jour bien particulier où l’on écarquille les yeux à la vue des enfants que nous retrouvons après ces longs moins d’absence, avec un petit pincement aussi au regard des petits nouveaux, fraîchement accueillis à Ecoles de la Terre.


Nous nous réjouissons déjà des prochains messages où nous tenterons de vous présenter le plus clairement possible les autres écoles et l’ensemble de nos programmes déployés dans les Sundarbans. Nous vous parlerons toujours d’éducation bien sûr, puisqu’il s’agit de notre action motrice ; mais encore de l’apprentissage, de la santé, du traitement de l’eau et du microcrédit à l’intention des familles. Ce sont des actions plurielles et complémentaires que nous mettons en œuvre ici afin de faire valoir aux enfants et à leurs familles leurs droits les plus fondamentaux, à commencer par l’éducation et la santé !

  
Chères Amies, Chers Amis, nous vous envoyons de ce pays chaud, au propre comme au figuré, nos plus chaleureuses pensées.


Martial Salamolard et Marie Coudray
Pour ECOLES DE LA TERRE


Aucun commentaire: