Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
NOUS DÉDIONS CETTE IMAGE À LA FONDATION COROMANDFEL, NOTRE FIDÈLE SPONSOR À QUI NOUS EXPRIMONS NOTRE PROFONDE RECONNAISSANCE !

mercredi 29 avril 2020

LE CHÔMAGE EN INDE, DES CHIFFRES QUI FONT PEUR !




CHRONIQUE DU 29 AVRIL 2020

Après mes derniers échanges avec le Dr Pradip Har, docteur en économie, de Calcutta, je livre ci-après des chiffres stupéfiants. L'Inde a perdu plus d'emplois au cours des deux dernières semaines que tout ce qui a été "enregistré" dans l'histoire économique contemporaine du pays. 

L'Inde compte actuellement une population d'environ 137 crore (1 milliard et 370 millions de personnes). Sur ce nombre, environ 103 crore (1 milliard et 30 millions) sont en âge de travailler, c'est-à-dire âgés de plus de 15 ans.

Nous prenons la définition la plus large de l'emploi pour y inclure tout type de travail rémunéré, formel ou informel - salaire, salaire journalier ou travail indépendant de toute sorte. En utilisant cette définition, en février 2020, avant la pandémie de coronavirus et le verrouillage national, environ 40,4 crore d’indiens (404 millions) étaient employés, selon le rapport du CMIE (*) pour le mois. À fin février 2020, 3,4 crore de personnes (34 millions) étaient au chômage. (*) Le CMIE est le Centre de surveillance de l’économie indienne (Centre for Monitoring Indian Economy).

La CMIE estime que seulement 27,7 % de la population en âge de travailler (103 crore) avait un emploi dans la semaine qui a suivi le début du lock-out. Cela correspond à 28,5 crore (285 millions de personnes). Ainsi, en deux semaines, le nombre d'actifs est passé de 404 millions de personnes employées à 285 millions, soit une baisse de 119 millions (11,9 crore).

Près de 120 millions de personnes ont perdu leur emploi au cours des deux premières semaines de confinement (lockdown). Supposons que 8 crore d'entre eux (80 millions) soient les principaux ou les uniques soutiens de famille. Ainsi, un tiers des 25 crore de ménages (250 millions de ménages) du pays (données gouvernementales de 2011) pourrait être confronté à une crise des moyens de subsistance.

Toujours selon les sources du Dr Pradip Har, au cours de la même période, le chômage aux États-Unis a fait la une des journaux parce que près de 10 millions d'Américains (soit 1 crore) ont demandé des allocations de chômage". Et nous parlons ici de 120 millions pertes d'emplois en Inde au cours de la même période. Dont acte !

Martial Salamolard pour Ecoles de la Terre

Aucun commentaire: