Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

samedi 6 mars 2010

CES MOIS QUI S'EGRAINENT COMME DES ANNEES ...

CHERES AMIES, CHERS AMIS, ... DU SILENCE PARMI LES CLAMEURS ET LES BRUISSEMENTS DU VOYAGE ...

Les mois s'egrainent comme des annees, dans le temps du coeur a vivre ! Durant tout le mois de fevrier, le desert du Thar s'est deploye comme un horizon dans lequel je me suis engouffre pour respirer avec les enfants et leurs parents, mille joies et quelques grandes peines.



j'ai souvent eu le sentiment que l'education s'ecoulait comme du miel de l'arbre; j'ai vu que les enfants s'en delectaient, comme de petits ours affames de connaissances ! Je les observais de loin et me disais : " surtout ne pas les deranger dans leur monde de felicite " ! Je n'avais qu'a les regarder dans le bruyant silence de mes yeux. Mais je decidais toutefois, juste avant mon depart, de participer a une derniere "recre", une fois encore, un moment de bonheur ou les chants, les sifflements, les rires, les cris et les paroles s'unissaient pour ennoblir le partage entre les etres ! Etres humains nous le fumes ! Etres humains nous le serons ! Oui, la-bas j'y retournerai ! Salut O desert que j'aime ! Salut en trois temps " je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai " !



Et fevrier touchait a sa fin ! Depuis Jaisalmer, ou je cantonnais, aux portes de ces plaines ensablees, je ressassais le coeur heureux, tout le bonheur que j'avais de connaitre cette vie de "rencontres", ou le don se transforme en cadeau.



Et voila que je me retrouve a Delhi, sur ce coin de terre ou j'atterrissais, en provenance de Geneve, en novembre dernier. Oui, le temps s'egraine comme des annees, dans le temps qui martele son rythme, comme des "battements de coeur" ! Ce lundi 8 mars, je retournerai a Calcutta, puis dans les iles Sunderbans et enfin dans le district de Gaya, afin que Marie, ma tendre epouse, ce "pilier" d'Ecoles de la Terre, puisse retrouver les enfants et faire la connaissance des petits nouveaux.



J'aurai encore bien a vous dire sur nos programmes, pour lesquels je "travaillerai" durant tout ce mois de mars. Est-ce que je serai a meme, via "internet",de vous en faire regulierement le recit ? Je n'en suis pas du tout certain ! Mais qu'a cela ne tienne, des mon retour a Geneve, en debut avril prochain, je vous narrerai les anecdotes, les contes et les legenges qui auront parseme les dernieres semaines de mon sejour; et je vous rapporterai, precisement, l'avancement des projets d'Ecoles de la Terre, au Bengale, au Bihar, a Delhi et au Rajasthan ! D'ici la, je ferai de mon mieux.



Avec mes affectueuses pensees !

Martial Salamolard
pour ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: