Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

mercredi 15 février 2012

NOS ÉCOLES AUX ÎLES SUNDERBANS



BONJOUR À TOUTES, BONJOUR À TOUS,



Mes récents déplacements, des Ìles Sunderbans à Calcutta, puis de la mégapole bengalie au Bihar, m'ont éloigné de la toile du "web" tous ces derniers jours.



Une partie du trajet en jeep, l'autre en train auront permis à Saviana, une jeune femme volontaire qui visite nos écoles, de découvrir d'autres facettes de l'Inde.



Il faut, à chaque transhumance, faire, défaire et refaire "tout le barda", en prenant soin de ne rien oublier, fringues, passeport, bibelots, bureau et tout le "patatras". Les kilomètres se chiffrent en plusieurs centaines, parfois en milliers.



Et puis, il y a comme un étonnant paradoxe lors de chaque mouvement; un pincement au coeur de devoir quitter les écoles des îles et au même moment, tout de même, la grisante envie de s'en aller retrouver celles de Calcutta et celles du Bihar !



Depuis bientôt 15 ans que cela dure, et bien ce sont toujours les mêmes sentiments qui se bousculent, tout gentiment, tout tendrement !



Partir, c'est la certitude de vouloir revenir, encore et encore; voir et revoir les anciens et les nouveaux enfants dans leur milieu de vie qui nous est cher. C'est comme une ronde éternelle, un partage renouvelé; bref, une douce ritournelle de la vie qui va, qui vient au gré des saisons des enfants du monde !



Le Blog de ce 15 février est un rappel en images de ce que j'ai vécu durant près de 3 semaines dans les îles Sunderbans; avec Nando, notre formidable responsable pour le Bengale, avec les enseignants qui ne le sont pas moins; et les parents, et les habitants avec lesquels je communique, années après années avec toujours plus de convivialité.



J'ai choisi 5 clichés pour chacune de nos 4 écoles des Sunderbans; j'espère bien pouvoir toutes les insérer dans ce texte que je vous livre, plein d'émotion au bout des doigts.



Vous verrez donc l'école de Purba Jatta, du nom de l'île qui la reçoit; celle de Sonatikari, petit village de l'île Kultali, celle de Srifaltala, petit village près de Raidighi aux portes des bras du Gange; et enfin celle de Ganga Sagar, du nom de l'île qui l'accueille. Pour plus de clarté j'ai légendé toutes les photos.



Purba Jatta est une île des Sunderbans que nous pouvons atteindre à pieds secs grâce à un pont construit tout récemment. L'école est administrée dans un bâtiment de fortune que les habitants nous ont mis à disposition. Propriétaire d'un terrain récemment acquis, nous sommes à la recherche de fonds - 12'000 francs suisses - afin d'ériger notre nouvel établissement qui accueillera 300 élèves.



Kultali est une île que nous atteignons par bateau. Il s'agit de notre petite dernière dont le terrain nous a été offert par un généreux habitant. Une partie de la terre est travaillée à des fins agricoles - céréales et jardins.



Srifaltala est notre école centrale, car elle se situe tout près de Raidighi, bourg de pêcheurs et centre commercial célèbre dans la région. Notre bâtiment d'école se trouve près de nos bureaux "Ecoles de la Terre" pour les Sunderbans; il représente le point de rencontre pour nos activités liées au "Micro Crédit", un programme que nous avons mis sur pied afin d'aider les mères des villages alentours à développer leurs propres micro-entreprises.



Enfin, Ganga Sagar, une île mythique pour l'Inde, mais une île pauvre que la "mela" de janvier, une fête religieuse qui accueille chaque année les habitants de tout un pays, n'a pu, ou plutôt n'a su, résoudre ses problèmes sociaux et économiques. Deux débarcadères ont bien été construits aux fins d'assurer les va-et-vient de millions de pèlerins qui vont chercher "fortune spirituelle" dans les eaux du Gange et s'en vont aussitôt, sans crier "gare", rejoindre leur quotidien.



Il m'a semblé intéressant de vous livrer ces quelques informations sur ces lieux que nous parcourrons depuis des années. Près de 150 kilomètres séparent l'île de Kultali de celle de Ganga Sagar, les deux les plus éloignées.



Aujourd'hui je me trouve dans l'Etat du Bihar, à 500 kilomètres au nord de Calcutta. Mon prochain blog s'arrêtera justement à Calcutta, "Kolkata" pour les indiens; là où tout a commencé pour "Ecoles de la Terre", il y a de cela 15 ans !



Chères Amies, Chers Amis, je vous remercie pour votre attention et votre intérêt à la cause des enfants. Je vous souhaite le meilleur, pour Vous et vos Proches.



Avec mes sentiments les plus chaleureux !



Martial Salamolard



pour ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: