Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

samedi 9 mars 2013

VISITE CHEZ BHARTI KUMARI LA PETITE FILLE COURAGE !


Ce 9 mars est encore un jour de fête, après celui du « Women’s Day » d’hier 8 mars à Bodhgaya qui fera lui aussi l'objet d'un blog imminent. Aujourd’hui c’était une nouvelle « visite » chez Bharti Kumari dans son petit village de Kusumbara ; un pur bonheur de revoir la petite fille courage qui a fait le tour de la terre à travers le livre « Mon école sous un manguier » qui, jusqu’à ce jour, ne lui apporté que notoriété.


Nous avons inscrit Bharti à l’internat de l’école publique « Gandhiji » de Dehri-On-Sone, une modeste ville distante d’une vingtaine de kilomètres de Kusumbara.  La rentrée sera pour le lundi 1er avril prochain. Bharti est trop grande pour poursuivre ses études dans la nouvelle école que nous avons ouverte au village pour les plus jeunes enfants de cette petite agglomération peuplée exclusivement d’intouchables, à savoir de gens très très pauvres. Elle est aussi toute seule puisqu’elle vient de perdre son dernier parent, son papa adoptif. Il était temps de lui offrir de meilleures conditions de vie et d’étude.


J’ai emmené Bharti en ville de Dehri-On-Sone avec Françoise Frossard et Saviana Francioso, toutes les deux membres d’Ecoles de la Terre à Genève, ainsi qu'Uppendar d’Ecoles de la Terre Bihar.  Nous lui avons acheté tout le matériel nécessaire pour sa rentrée scolaire. C’est un soulagement de voir Bharti poursuivre son rêve, celui de devenir institutrice.


Arrivée en ce monde il y a de cela un peu plus de 13 ans, Bharti a été déposée à sa naissance entre 2 rails de chemin de fer de la gare Dehri. Adoptée par une couple de Kusumbara, de passage par-là, elle ne fut pas épargnée par les circonstances de la vie ; elle perdait sa maman dans un incendie du village alors qu’elle n’avait pas encore 8 ans, puis son papa tout récemment.


Elle est un symbole fort de la lutte des filles pour leur survie en Inde. Elle est aussi devenue « notre petite fille chérie » ! Et puis elle est l’âme du nouveau projet d’éducation pour ses petits camarades de Kusumbara. Tout ça c’est « quelque chose » d’énorme !


Elle est Bharti Kumari, un être exceptionnel ! Avec notre émotion et nos chaleureuses pensées.

Martial pour ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: