Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
NOUS FAISONS UN CLIN D'OEIL À LA FONDATION COROMANDEL QUI NOUS SOUTIENT POUR TOUS NOS PROGRAMMES DEPUIS TANT D'ANNÉES. NOUS SOMMES ICI À SUNBEAM PRIMARY SCHOOL AUX PORTES DU DÉSERT DU THAR AU RAJASTHAN ET NOUS LUI TÉMOIGNONS DE TOUTE NOTRE GRATITUDE. ECOLES DE LA TERRE LE 8 OCTOBRE 2018

mardi 30 décembre 2014

RÉTROSPECTIVE 2014 - LES DÉPENSES INHÉRENTES AUX PROGRAMMES D'ÉCOLES DE LA TERRE & LE BINÔME COÛT - EFFICACITÉ [4 de 5]



LES CHARGES DE FONCTIONNEMENT EN INDE

Le 90 % de nos charges d'exploitation est consacré à nos programmes d'éducation et de santé, à savoir la rémunération des enseignants [60 %], les charges de fonctionnement avec principalement le matériel scolaire [22 %] ainsi que l'assistance médicale [8 %]. Le 10 % restant représente les charges administratives affectée des différentes places [les branches] où nous fonctionnons, soit, dans les Îles Sundarbans [1*], en ville de Calcutta, dans l'Etat du Bihar [2*], en ville de Delhi et dans l'Etat du Rajasthan [3*].


Ces charges d'administration sont bien entendu, à des degrés divers, plus ou moins liées à nos programmes socio-éducatifs. Ainsi, le poste "Véhicules & Maintenance" qui représente le 21 % de l'ensemble de nos frais administratifs concerne nos programmes éducatifs puisque les bénéficiaires de ces moyens de transport [voiture, ambulance, jeep] sont nos élèves, nos enseignants et notre personnel médical.


EFFICACITÉ ET EFFICIENCE DES PROGRAMMES

Nous devons nous demander si notre action est efficace, si nos objectifs sont atteints. L'efficacité d'une entreprise a longtemps été perçue comme un concept unidimensionnel et mesurée par un indicateur en particulier, le chiffre d'affaires, le profit, la rentabilité. Se poser ce genre de question présuppose que nous nous considérions comme une entreprise. Alors oui, nous sommes une entreprise sociale et nous visons l'efficacité [atteindre notre principal but qui est de scolariser correctement les enfants dont nous avons la charge afin que notre action soit utile] et l'efficience [soutenir le plus d'enfants possibles compte tenu de nos ressources et du bon fonctionnement de nos programmes].


Pour l'exercice 2014, notre budget annuel se monte à 10'493'990 de roupies indiennes, soit l'équivalent de 175'000 francs suisses. Il est calculé sur la base de chiffres réels et définitifs dont les prix sont arrêtés avec précision [un nombre arrêté d'enseignants pour un coût de 60 %, des charges déterminées de fonctionnement des programmes pour 30 %, des frais administratifs pour l'ensemble des branches de l'ordre de 10 %].


Le nombre d'élèves et d'apprenties se montant aujourd'hui à 6'078. Par conséquent nous noterons que le coût annuel par élève se chiffre à 1'726,55 roupies indiennes [28,80 francs suisses contre 24,60 en 2013], le coût mensuel se montant adonc à 143,90 roupies indiennes [2,40 francs suisses contre 2,10 en 2013].


Certaines branches sont plus actives et performantes que d'autres. Ainsi, le Bihar consomme le 50,4 % du budget global et accueille le 61,6 % de nos élèves et apprenties alors que le Rajasthan [avec notamment le désert du Thar] utilise le 19 % du budget total et reçoit le 11,5 % de nos écoliers. Pour compléter la comparaison, les Îles Sundarbans dépensent le 18,50 % de notre budget et scolarisent le 23,7 % de nos étudiants.


Depuis près de 10 ans, Ecoles de la Terre fonctionne en Inde en qualité d'ONG nationale. Nous insistons sur la nécessité de travailler ensemble et de mettre en commun, donc à profit, les expériences des uns et les compétences des autres. Une véritable culture d'entreprise sociale se met en place petit à petit et rassemble aujourd'hui un lot de valeurs et de règles partagées et susceptibles de nous faire progresser. 


[1*] District de South 24-Parganas
[2*] District de Gaya et de Rothas
[3*] District de Jaisalmer et désert du Thar
  
Martial Salamolard
pour ECOLES DE LA TERRE


Aucun commentaire: