Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

jeudi 4 avril 2019

LE PROGRAMME EDUCATION AU BIHAR ? WHAOU !



Depuis plus de 20 ans Ecoles de la Terre développe en Inde ses programmes de soutien dans des régions pauvres, la région des îles des Sundarbans au sud de l’Etat de l’Ouest Bengale et la ville de Calcutta, les districts de Gaya et de Rothas de l’Etat fédéré du Bihar, le désert du Thar dans le district de Jaisalmer de l’Etat du Rajasthan et enfin la ville de Delhi capitale de l’Inde.

 
Pour chacun de ces 3 Etats fédérés, de même que pour les 2 grandes métropoles, nous tenons compte de leurs particularités et de leurs caractéristiques. Aujourd’hui c’est du Bihar dont nous souhaitons parler.


Le Bihar est sans aucun doute l’une des régions les plus nécessiteuses de l’Inde en matière d’éducation. Cet Etat fédéré fortement rural souffre d’un manque récurrent d’infrastructures scolaires, notamment dans ses endroits les plus éloignés. Ecoles de la Terre s’est efforcé de se déplacer dans les campagnes du district de Gaya pour offrir à un grand nombre de villages un programme scolaire complet assurant ainsi les programmes d’enseignement jusqu’au niveau du collège.


Parlant de collège, notre intention bien arrêtée est d’en construire un premier dans le courant de cette année 2019. Nous en parlons depuis quelques années déjà mais le manque de moyens financiers nous a malheureusement freinés dans ce conséquent projet. Nous disposons aujourd’hui de quelques pistes nous laissant clairement espérer l’ouverture des premières classes pour l’exercice 2020-2021.


Notre toute première école du Bihar, celle de Camijuli, ouvrait ses portes il y a plus de 18 ans. Dès lors nous n’avons cessé de recevoir toujours plus d’enfants, élargissant notre territoire d’accueil. Ainsi sont nées les écoles de Sujata, de Jolibigha, de Saraswati, de Willi Vidyalay ; en parallèle des centres d’apprentissage ont été créés, à Baiju Bigha, à Gaya, à Itra, à Nain Bigha, à Kosla. Il nous a paru essentiel d’offrir, principalement à l’intention des filles, une structure de formation professionnelle dans un certain nombre de métiers pourvoyeurs d’emplois, comme ceux du textile, de l’artisanat et de l’informatique.


Depuis plus de 10 ans notre seule structure Ecoles de la Terre au Bihar scolarise en moyenne pour chaque période, ou année scolaire, plus de 3'000 élèves et apprenties, constituant ainsi au fil du temps un terreau de l’éducation pour cette population jeune de la campagne biharie.


Avec nos chaleureuses pensées.


Martial Salamolard pour ECOLES DE LA TERRE



Aucun commentaire: