Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

dimanche 11 mars 2012

SUJATA SCHOOL ! LA PETITE ÉCOLE MILLÉSIMÉE 11 ANS D’ÂGE !



CHÈRES AMIES ET CHERS AMIS,



POUR VOUS, UN AGRÉABLE BONJOUR DU BIHAR !



"Sujata School" a été inaugurée en avril 2001 au clos de Baiju Bigha, petit et pauvre village du Bihar. Elle dessert d’autres petites zones rurales aux alentours, les plus éloignés sont à quelques 5 kilomètres. Depuis sa naissance l’école n’a guère changé quant aux conditions matérielles. Par contre elle a évolué positivement dans son organisation et sa gestion.



Elle compte environ 250 élèves à ce jour ; c’est sa capacité d’accueil et le bâtiment nous est mis à disposition par la municipalité de Baiju Bigha. Et ce sont plus d’un millier d’enfants qui l’ont fréquentée depuis sa naissance ; aujourd’hui certains d’entre eux sont au collège de Magadh University à Bodhgaya, le plus grande organisation scolaire du Bihar. Je suis invité à les rencontrer avant mon départ du Bihar prévu le 20 mars prochain.



Chaque fois que je reviens dans le village de Baiju Bigha je vois les mêmes images, les bovins et les poulets, la poussière, les bouses de vaches collées au mur pour en faire du charbon-maison ; mais je sens que bien des choses changent ; les jeunes de la région s’organisent pour donner une âme à leur cité. Ils organisent des événements à l’occasion des festivités annuelles, ils s’intéressent au développement de leur milieu de vie.



"Sujata School" est un exemple de développement durable dans notre lutte pour l’éducation dans les refuges les plus pauvres. Ce millier d’enfants qui ont passé par là augure les milliers d’autres qui feront de cette région un théâtre d’allant et de célérité digne du troisième millénaire.



Il est beau l’optimisme lorsque les enfants vous l’offrent ! Et à voir les jeunes qui s’émancipent dans leur milieu qui est le leur, je peux vous dire que tout espoir de meilleure vie est permis ! "Sujata School" doit continuer à fonctionner, avec l’appui de tous, à commencer par les habitants des villages qui prennent de plus en plus conscience de l’enjeu du futur.



Ainsi est faite la vie des hommes ; tous vivent dans un milieu qui leur est plus ou moins propice. Et ces milieux ne crient pas leur histoire sur les toits ; ils mettent du temps, parfois beaucoup de temps, à être compris par les leurs. Les plus riches, comme les plus pauvres, finissent toujours par le comprendre, au prix de le vie !



Chères Amies, Chers Amis, merci de lire le vécu d’Ecoles de la Terre. Merci de lire cette vie comme la vôtre, ne serait-ce que pour un instant. Je vous souhaite le meilleur en cette veille de printemps, la saison du renouveau.



Avec mes plus cordiales pensées,



Martial Salamolard pour ECOLES DE LA TERRE



Toutes ces photos sont de "Sujata School" – Ecoles de la Terre – Mars 2012

Aucun commentaire: