Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

samedi 7 avril 2012

VIDYA SAGAR ET NANUFUJI SCHOOLS – DEUX ÉCOLES SUR LA ROUTE DU DÉSERT DU THAR – DEUX FAÇONS DE VIVRE LA VIE AUTREMENT !



UNE PETITE PHOTO QUE J'AI EN PLUS POUR VOUS DIRE QU'AU DÉSERT, L'ARDOISE EST TOUJOURS D'ACTUALITÉ !



CHÈRES AMIES, CHERS AMIS,



Est-ce l’erg, la pampa, le sable ou la toundra que j’ai foulés en visitant nos deux écoles de Vidya Sagar et de Nanufuji, dans le désert du Thar au Rajasthan ? Et bien c’est un peu de tout cela ! De longues bandes pierreuses, entrecoupées de bancs de sable ; des herbes à peine la terre qui tentent de s’élever avec bien peu de chance de grandir puisque chèvres et moutons vivent au même endroit ! Il ne reste que les plantes immangeables et piquantes pour vous faire de l’ombre ! Mais au fait, l’ombre en plein désert, ça n’est pas si mal non plus !



Le désert aimante parfois le poète en quête d’inspiration ; il invite également le mystique en recherche de paix intérieure et de terrain susceptible de l’élever vers le divin. Quelle belle exploration pour la Vie que tout ça ! La poésie est si belle et la chasse au divin si naturelle et insondable, que ça va bien avec le désert ! Tel est mon avis. Vous avez bien noté que je n’ai pas mis dans cette mini-liste le touriste qui vient quémander, sous la tente de son choix, un « coucher-lever » de soleil !



J’ai aussi un autre avis à vous proposer ! Comme le désert est un milieu de vie au quotidien pour nombre d’habitants y vivant, il peut être grisant, excitant, peut-être même exaltant d’aller les rencontrer, entre deux alexandrins, entre deux inspirations ! J’invite tous les poètes du désert, tous les séminaristes du désert d’aller « chercher », « comprendre » et « pratiquer » la Vie avec les gens de cet espace de la Terre, tout gentiment, tout simplement, au rythme du désert !



Vous l’avez bien compris, tout ceci est cousu au sable fin et veut dire que ça en vaut vraiment la peine ! Allez, si vous le pouvez dans un désert du monde, à la rencontre de ses résidents ! Ce déplacement vous fera quitter votre quotidien et vous offrira un moment d’existence singulier.



VIDYA SAGAR SCHOOL – DÉSERT DU THAR – RAJASTHAN

Notre école se trouve dans l’agglomération de Kogukhan Ki Dhani (dit Gala, du nom de la région) à 15 kilomètres de Jaisalmer, dans le désert. Elle accueille les enfants de ce village, tous musulmans, ainsi que ceux du village voisin de Beldar, à 100 % hindous. C’est déjà une belle alliance dont Ecoles de la Terre peut témoigner depuis maintenant six années ; Vidya Sagar School a été inaugurée en 2006.



Trois enseignants assurent la scolarisation de nos 110 élèves répartis entre les classes de niveaux maternelle à degré 5. Du fait que Gala se trouve à 15 kilomètres de Jaisalmer, nous pouvons envoyer chaque jour 15 élèves des degrés 6 à 8 à notre école de Satya Dey à Jaisalmer, cela grâce à la participation des parents avec lesquels nous organisons les transports quotidiens.



L’école gouvernementale la plus proche se trouve à 10 kilomètres de Kogukhan Ki Dhani et de Beldar, mais aucune possibilité n’a encore été envisagée pour une scolarisation de nos élèves chez elle. Est-il nécessaire de rappeler que si nous sommes ici à Gala, c’est juste parce que la toile de l’école publique indienne n’a pu, ou voulu, ou su tisser son programme d’éducation dans ces contrées isolées qu’elle a oubliées !



NANUFUJI SCHOOL – DÉSERT DU THAR – RAJASTHAN

Distante de 50 kilomètres de Jaisalmer, Nanufuji School représente un cas encore bien distinct. Elle est bien plus éloignée dans le désert que l’école de Vidya Sagar ; mais elle jouxte la zone de Kuri, région touristique, bien connue pour la prolifération des camps du désert que les touristes du monde entier fréquentent au gré de leurs voyages et de leur « quête » du désert !!!



Les 3 petits villages qui envoient leurs enfants à Nanufuji School – Rataria Ki Dhani, agglomération dans laquelle se situe notre école, Magare Ki Dhani et Neem Ki Dhani – sont exclus de la corbeille touristique de Kuri. C’est la raison pour laquelle nous avons ouvert Nanufuji School pour les élèves les plus jeunes – des classes maternelle à degré 5 –. Dès ce niveau, les élèves les plus âgés peuvent se rendre à l’école gouvernementale qui se situe à un peu plus de 4 kilomètres ; les plus grands peuvent donc s’y rendre.



Nanufuji School accueille 90 élèves, les enfants les plus jeunes des 3 villages. Elle fut inaugurée en 2006, comme celle de Vidya Sagar. Notre actuel projet est d’y organiser un suivi scolaire pour les élèves qui fréquentent l’école gouvernementale après leur première scolarisation chez nous.



CHÈRES AMIES, CHERS AMIS, avant de vous saluer, j’ai à cœur de vous dire qu’il y a tant à faire en ces lieux isolés où les poètes, les mystiques et les touristique « tics – tics –tics » ont tant de plaisir à y séjourner, l’espace d’une quête, d’un coucher de soleil ou d’une rencontre artistique …. !



Mes salutations ne seront qu’affectueuses, déjà pour vous remercier de m’avoir suivi dans cette lettre destinée aux enfants du désert !



Martial Salamolard - pour ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: