Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

samedi 23 janvier 2010

ESCALE A MUMBAI - LA CITE COLOSSALE

BIEN CHERES, BIEN CHERS,

Je suis arrive a Mumbai le jeudi 21 en soiree. Je dois vous dire que du 11 au 21 janvier mon parcours fut pour le moins haletant, diversifie, charge ! Et comme je resterai a Mumbai jusqu'a mi-semaine prochaine, je ne suis pas au bout de mes surprises, de mes explorations, de mes decouvertes.

Grace a mon ami Viju Balan que j'ai connu a Calcutta il y a fort longtemps, et qui travaille a Mumbai dans le domaine de la publicite depuis plus de 10 ans, je peux aujourd'hui enregistrer ce blog dans des conditions agreables.

Mumbai est une ville, un megapole devrais-je dire, tellement differente des autres grandes metropoles indiennes; differente de par son climat, toute l'annee "tempere a chaud"; de par ses activites economiques debordantes, tonitruantes; de par son ambiance chaude qui me rappelle celle des grandes villes europeennes du Sud.
Cependant, l'intensite qu'elle apporte au paradoxe qui illustre l'immense fosse qui separe, en un lieu si dense, la richesse et la pauvrete, la rapproche tout a fait des autres grands centres urbains de cette Inde qui se montre a la face du monde; de cette Inde au pouvoir grandissant, a l'avenir economique bondissant; cette Inde que j'observe de tres pres depuis plus de 12 annees, pour y vivre plusieurs mois par an.

Il est clair que je ne vais pas mettre en veilleuse mon precedent parcours par le seul fait que je me retrouve ici dans la capitale du Maharashtra.
Ce detour par Mumbai s'inscrit egalement dans mon programme de travail pour "Ecoles de la Terre". Et comme j'ai la grande chance de connaitre Karin Butschi, medecin pediatre a Geneve, une habituee de toute cette region de l'Inde, je m'en vais decouvrir, grace a ses informations et ses connaissances, de nouveaux lieux ou la misere et l'absence d'education pourrait tout a fait nous amener a developper ici de nouveaux programmes de soutien en faveur des enfants.

Aujourd'hui, un premier grand rendez-vous m'attend ici a Mumbai : la visite du bidonville de Santa Cruz.
Je vous en donnerai des nouvelles; tout d'abord il me faudra rencontrer la ou les personnes qui me permettront de decouvrir ce lieu qui m'a deja interroge dans mes derniers reves.

Maintenant je dois quitter mon computer; je vous envoie mon plus cordial message de Mumbai; je vous ferai signe des que je le pourrai. Avec toute mon affection. A bientot.

Martial pour ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: