Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

mercredi 23 décembre 2009

LE CONTE DE NOEL

CE CONTE, SUR LE SUJET DE JESUS DE BETHLEEM, VOUS EST PROPOSE SOUS FORME D’UN DIALOGUE IMAGINAIRE ENTRE DEUX ETRES TOUT AUTANT IMAGINAIRES, VIVANT ICI EN CAMPAGNE DU BIHAR !



Dans ce dialogue, il y a “Maerydevi” et “Josefybawha”, la maman et le papa du petit “Jysuijirahm”, un charmant bebe, tout juste ne dans ce petit village de “Baythleemiya”, en pleine campagne du Bihar.

Sans doute, ai-je eu la chance de pouvoir compter sur la presence d’un ami de Bodhgaya pour ma visite ici dans ce merveilleux village, peuple a 100% d'intouchables. En effet, “Andjyi Gabriyilpajee”, qui exerce le metier de rickshaw dans la bourgade de Bodhgaya, me servit de guide et d’interprete. Vous vous imaginez dans un tout petit village perdu en zone rurale, un “chti cocoblanc” comme moi, pauvre pecheur, devant communiquer en dialecte local !

Bref de trefle, toujours est-il que j’ai ainsi pu recueillir quelques merveilleuses bibres de ce dialogue. Et Andjyi, qui fait donc le “taxi bicyclette" a Bodhgaya, on dirait qu’il a des ailes, maitrise parfaitement le dialecte de la region; au surplus, son anglais est tout a fait convenable.

Voici ce qu’il me rapporta tout au long d’une surprenante conversation !

Josefybawha - a sa femme Maerydevi : “ Sais-tu ma Cherie, qu’au pays du soleil couchant, beaucoup de gens venerent, depuis plus de 2000 moussons un fils Prodige qui serait venu la-bas pour sauver le monde ?”

Maerydevi – a son mari : “Mais oui mon Ange des moussons, j’en ai deja entendu parler. On dit meme qu’il serait de la meme famille que “Vishnou” !

Josefybawha : “ A bon ! A tscha ! Alors ca voudrait dire que c'est une bonne nouvelle qui pourrait, comme ca, concerner la terre entiere ?”

Maerydevi : “ Oui oui, t’as raison, c’est une bonne nouvelle; mais surtout au debut ! Parce que, par la suite, ca s’est pas vraiment bien termine pour l’enfant Prodige !”

Josefybawha : “Mais, tu veux dire quoi ma Perle des campagnes ?”

Maerydevi : “Et bien je veux te dire, pour ce que j'en sais, que sa vie a ete penible en sa fin ! Il a ete assassine, comme Gandi Ji; mais il etait beaucoup plus jeune; on dit qu’il avait juste un peu plus de 30 moussons. Et il y a plein de details sur sa mort; mais tu sais, mon Roi des rizieres, je n’ai pas tout compris de cette histoire !”

Josefybawha : “Mais ma Bien Aimee, ce que je regrette de ne pas savoir lire; je pourrais me procurer un livre sur cet homme, me disant tout sur son histoire !”

Maerydevi : “Mon petit Merle des Indes, sois donc un peu patient; notre petite Shanukumari et notre petit Rajukumar vont pouvoir bientot nous faire la lecture; ils sont a l’ecole maintenant !”

Josefybawha ; “Mais oui mon Tresor des Puits d’Or, tu trouves toujours une solution a tout; et puis je vais commencer a epargner quelques roupies pour acheter le livre”.

Maerydevi :”Et puis moi, je pourrai toujours demander une avance sur recoltes, si c’est necessaire; on va pas mourir pour ca !”

Lorsque, tout a coup, une grosse dizaine d’enfants du village bondirent en chantant dans la cour de la maison de terre de Maerydevi et Josefybawha. Ils me firent penser que je devais vite rejoindre mes amis a Bodhgaya. Je devais faire le “pere noel” et traverser Bodhgaya sur le rickshaw velo de Gabryilpajee.

Je dis donc “Au Revoir” a tout le monde ¡ Cette histoire me reste gravee comme une inscription magique sur un morceau de bois ! Je ne pouvais pas ne pas vous la raconter, en cette veille de Noel !

Au juste, TRES CHERES AMIES, TRES CHERS AMIS, JOYEUX NOEL !!!!!




Martial a Bodhgaya

Aucun commentaire: