Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

mardi 8 décembre 2009

NOUS VOICI A BODHGAYA

Ce qui devait etre un voyage initiatique pour Rene qui, pour la premiere fois de sa vie, prenait le train en Inde, devint en fait son premier parcours du combattant ! Notre voyage demarrait hier soir a la gare de New Delhi sur le coup des 16h30. Nous devions rejoindre Gaya ce matin meme a 4 heures du "mat"; un "chti" voyage en somme. Je m'etais fait un point d'honneur de reserver le Rajadhani; le fin des fins, le "nec plus ultras" des trains indiens !



Mais alors la, mes amis, pas de chance ! En pleine nuit, nos charmants voisins indiens de compartiment nous informent que le train n'atteindra pas Gaya comme prevu, suite a un accident ferroviaire survenu a la gare de "Muggal Sarai", pres de Varanasi, Benares pour bon nombre de touristes. Puis, pour corser l'aventure, nous ne recevons pas la moindre information de la part des "grosses tetes" du Rajdhani. Mais nous apprenons, par la force du temps qui passe, que nous sommes detournes sur Patna, la capitale du Bihar, soit vers une autre destination qui nous laissera bien loin de Gaya, ou nous attendaient Rajesh et Sikander, nos amis biharis d'Ecoles de la Terre.

Nous sommes a Patna City a 8 heures du matin. Quatre heures de retard pour une telle expedition; nous pouvons nous estimer heureux ! Oui d'accord, mais c'est sans compter sur le fait que, depuis Patna, nous devons nous debrouiller seuls, nos 4 amis du compartiment, Rene et moi-meme, afin de trouver un vehicule qui nous emmenera a Gaya. Avec brio, nous y parvenons plutot rapidement, puisque que nous rejoignons Gaya sur le coup des 11heures.

Au bout du compte, cela nous fera arriver a Gaya, la capitale du district du meme nom, avec un retard total de 7 heures; un excellent resultat, compte tenu des peripeties qui, en d'autres temps, auraient pu nous emmener a la tombee de la nuit ! Au fait, vous savez bien que les trains, en Inde, representent des milliers histoires et des volumes de poesie !



Ici a Bodhgaya, a l'ombre des figuiers et dans l'exercice de la legendaire patience du Bouddha, le maitre de la meditation, nous degustons notre premiere journee au Bihar. A tout bientot pour vous parler de nos ecoles et de nos programmes. Amitie a Toutes et a Tous.

Martial pour ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: