Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !

Ecoles de la Terre un jour - Ecoles de la Terre toujours !
AIDE ALIMENTAIRE ORGANISÉE PAR ECOLES DE LA TERRE POUR LES FAMILLES DANS LE BESOIN, ÎLES DES SUNDARBANS, OUEST BENGALE, INDIA, JUIN 2020

lundi 7 mars 2011

DES SUNDERBANS A BODHGAYA VIA CALCUTTA



CHERES AMIES, CHERS AMIS,



DANS LES SUNDERBANS



J’ai quitte les Sunderbans apres un festival d’evenements et de rencontres ! La neuvieme semaine de l’année 2011 fut riche en decouvertes, en emotions, en enseignements. Les Sunderbans sont une region merveilleuse, un peu coupee du monde, pauvre, mais très active dans tous les domaines du quotidien.



La cle de voute de mon sejour là-bas a été ma participation a la journee culturelle et sportive, organisee par l’ecole de Srifaltala, de Raidighi, pour l’ensemble des eleves (les plus ages) des autres ecoles des Sunderbans. Ce fut une belle journee d’au revoir.



L’elan donne par les quelques ONG oeuvrant la-bas, notamment dans le domaine de l’education, apporte ce plus dont la region a tant besoin. A Srifaltala (village de Raidighi), Purba Jatta (nom de l’ile), Sonatikari (ile de Kultali) et Ganga Sagar (nom de l’ile), ce sont pas moins de 1300 enfants qui, aujourd’hui, beneficient d’une education reguliere.



Ecoles de la Terre Welfare Society organise elle-meme, dans ses propres ecoles, les premiers degres d’enseignement (degre de nurserie a degre 5). Pour la suite, nous inscrivons les eleves dans les ecoles gouvernementales les plus proches et organisons nos cours de suivis scolaires (cours du soir et rattrapage). Le but principal est que tous les eleves puissent atteindre le degre le plus eleve possible de scolarite (degre 10 - niveau secondaire et degre 12 – niveau secondaire superieur).



Au fil du temps, nous pourrons assurer toujours davantage de degres d’enseignement dans nos propres ecoles. C’est ce qui se passe, par exemple, au Bihar, du fait que nous sommes la-bas depuis plus longtemps ; depuis l’annee 2000 dans le Bihar, depuis l’annee 2007 dans les Sunderbans ; depuis l’annee 2006 au Rajasthan ; depuis l’annee 2008 a Delhi.



Lors de mes divers deplacements, je peux observer les disparites dans les systèmes et les pratiques de l’enseignement propres a chaque Etat federe.



Si les grandes tendances, avec une legistation pour l’ensemble de l’Inde, vient du pouvoir federal et central de Delhi, il n’en demeure pas moins que chaque Etat federe a ses particularites bien specifiques qui rendent quelque peu compliques nos efforts d’uniformisation et de coordination.



Mais c’est aussi la tout l’interet de notre demarche, que de travailler dans ce subcontinent ou les cultures et les sous-cultures sont multiples, les pratiques fort diverses, selon ou vous vous trouviez, au nord ou au sud.



VISITE AU BIDONVILLE



L’occasion était belle de m’arreter au bidonville de Jaldharmath, a Calcutta, ou Ecoles de la Terre, gere une ecole ainsi qu’un programme de follow up (suivi scolaire) pour les eleves plus ages.



Cela se passait hier dimanche 6 mars. Nombre d’eleves sont venus a l’ecole afin que je puisse revoir leurs petites frimousses, agees d’un an de plus. Mais quel bonheur ! Toutes les enseignantes etaient la egalement, avec en tete, Bula, la responsable pour Calcutta qui fait la-bas dans le bidonville un travail formidable.



Avec Nando et Abhishek, je me suis promene dans le bidonville de Jaldharmat que je connais depuis de nombreuses annees, parcourant les rues etroites de ce lieu dans lequel je me sens si bien ; j'ai dit bizzarre ? Oui, j'ai dit bizzarre ! Et c'est tout le charme de l'Inde et de ses magiques, meme si tres misereux ! J’ai egalement revu nombre de parents avec qui j’ai tisse des liens depuis les premiers jours de mes visites la-bas.



Je pouvais ainsi partir tranquille et apaise vers la gare de Sealdah afin de prendre mon train pour Gaya - Bodhgaya, la ou je me retrouve aujourd’hui, en ce lundi 7 mars ; c'est de la que je vous adresserai les prochains blogs, jusqu’à la fete du printemps, la Holi, soit jusqu’au 20 mars prochain.



Mes bien Cheres Amies, mes bien Chers Amis, je vous souhaite le meilleur et espere que le printemps vous guette dans votre Europe que je cheris aussi ! Avec mes pensees les plus chaleureuses.



Martial Salamolard
Pour ECOLES DE LA TERRE

Aucun commentaire: